> 5 - TYPE DE DOCUMENT, ACTEUR, POSITION - PROTESTATION > ACTEUR > ENSEIGNANT : métier, statut > Enseignant en ZEP : métier, statut > L’école réactionnaire de Marine Le Pen, article d’Aurélie Collas (le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’école réactionnaire de Marine Le Pen, article d’Aurélie Collas (le Monde)

3 mai 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

L’école réactionnaire de Marine Le Pen

« Supprimer », « rétablir », « revenir » : le champ lexical du programme du FN traduit le rejet de l’ordre actuel et la volonté d’un retour en arrière.

[...] Le « dogme du collège unique »
Une autre remise en cause, ou « régression », concerne le collège. Mme Le Pen ne souhaite pas seulement abroger la réforme du collège mise en œuvre à la rentrée 2016, elle entend « en finir avec le dogme du collège unique », instauré en 1975.

Le collectif d’enseignants Racine, à l’origine de son programme sur l’école, donne des précisions : « 6e indifférenciée, suivie d’une 5e de prédétermination permettant aux élèves de s’orienter vers la voie professionnelle, notamment par l’entrée en apprentissage à 14 ans échus. » Il est question de réintroduire une orientation précoce, dont les études internationales montrent qu’elle est socialement injuste. « Tous les pays qui la pratiquent sont plus inégalitaires que les autres », confirme Eric Charbonnier, expert éducation à l’OCDE.

Les premiers à en pâtir seraient les classes populaires. Car ce sont rarement les élèves issus de catégories aisées qui sont orientés dans les sections professionnelles, mais ceux de milieux défavorisés.

Des enfants dont on considérerait, dès l’âge de 12 ans, qu’ils sont « doués » pour le travail manuel ou pas « faits » pour les études, et dont on figerait pour ainsi dire le destin, à un âge où il est difficile de prédire les progressions et les aspirations individuelles. Ces mêmes enfants seraient aussi pénalisés par la remise en cause, dans le projet du collectif Racine, du principe de discrimination positive au fondement de la politique d’éducation prioritaire mise en place en 1981.

Extrait de le monde.fr du 03.05.17 : L’école réactionnaire de Mme le Pen

Répondre à cet article