> 4 - Education prioritaire > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, parents, santé, internat...) > RELATIONS PARENTS-ECOLE > Actions en direction de parents (et mallette) > B* Pour l’empowerment des familles au collège REP+ Malraux, St (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Pour l’empowerment des familles au collège REP+ Malraux, St Jean-de-la-Ruelle (Journée innovations 2017)

31 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

EMPOWERMENT DES FAMILLES

Collège [REP] André Malraux
1 rue Françoise Giroud
45140 St Jean de la Ruelle
Site du collège
Auteur : Emmanuelle Lemiale
Mél : elemiale@ac-orleans-tours.fr

Rendre les parents acteurs de la scolarité de leur enfant

Plus-value de l’action
Ce qu’on envisage de changer :
• Classes ouvertes
• Recentrer le café des parents sur le pédagogique

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Toutes les familles

A l’origine
1) Les facteurs externes :
• Approche systémique : Agir sur un élément traditionnellement considéré comme externe pour mieux agir sur des facteurs internes
• Demande institutionnelle : « la régularité et la qualité des relations construites avec les parents constituent un élément déterminant dans l’accomplissement de la mission confiée au service public de l’éducation » (cir n°2006-137 du 25-8- 2006)
• Facteurs socio-culturels : des familles traditionnellement éloignées de l’Ecole
- Perméabilité de l’Ecole aux problèmes sociétaux : L’Ecole est souvent le lieu unique de l’exercice de l’autorité – « consumérisme scolaire » (P. Meirieu) …
• Facteurs technologiques
2) Les facteurs internes :
• Un nombre de sanctions élevé souvent sans effet
• Des réponses a postériori, souvent uniques
• Une certaine incompréhension des familles :
◦ Des punitions vécues comme injustes

Pas de portée médiatrice ou éducative
• Sensation des équipes : « des coups d’épée dans l’eau »
• Faible taux de participation des parents aux réunions/ vie de l’établissement
• Faible utilisation des outils de suivi de scolarité
• Une déperdition des informations :
◦ Tendance à se focaliser sur des indicateurs de comportement négatifs
• Relations professionnelles « de surface » axée principalement sur le comportement et peu sur le pédagogique

Objectifs poursuivis
• Développer des relations de coopération avec les parents
• Rendre les parents acteurs de la scolarité de leur enfant

Description
Cf document mis en annexe

Modalité de mise en œuvre
- Le projet s’articule autour d’un comité de pilotage déjà constitué et moteur. Les membres de ce groupes ont tissé des liens avec les différents acteurs de la communauté et sont tous en mesure, en fonction des problématiques de penser des solutions, des adaptations ou autres.
- Le projet s’articule et s’organise essentiellement autour de certains moments forts de l’année :
• En amont : gérer l’organisation
◦ des réunions, des ateliers et interventions diverses.
◦ Communiquer aux équipes enseignantes
◦ Organiser et aménager un espace physique pour accueillir les parents.
• Une première phase autour des inscriptions pour :
◦ repérer les difficultés
◦ évaluer les besoins
◦ accompagner l’inscription par des entretiens, une visite de l’établissement.
• Une deuxième phase autour d’ateliers :
◦ pour informer les parents
◦ atelier de prise en mains des outils de scolarité/ comprendre un emploi du temps/ aider mon enfant pour son travail personnel etc. Donner aux parents les outils pour comprendre l’école. ·
◦ afficher une disponibilité
• Un travail en continu sur l’année scolaire :
◦ Des réunions d’équipes régulières et planifiées dans le temps
◦ réunions parents-professeurs revisitées en donnant un espace de parole par le biais d’entretiens individuels/ remise de bulletins en mains propres)
• La mise en ligne d’informations à destination des parents sur le site ENT (y compris autour de la scolarité) ·
• Le café des parents de réseau
◦ Un travail sur la relation aux familles en lien avec le premier degré dans le cadre du réseau.

Trois ressources ou points d’appui
• Tissu social Maison pour tous

Difficultés rencontrées
• Difficile de faire entrer certaines familles éloignées de l’école
• Difficulté d’expression orale (non francophone)
• Communication : toucher un nombre important de familles

Moyens mobilisés
Personnels engagés : Mme MARECHAL Sophie – CPE M. VILLELEGIER Pascal – directeur segpa M. GIRARD Stéphane – principal adjoint Mme BASTIDE Anne - infirmière

Partenariat et contenu du partenariat
• MAISON POUR TOUS
• Espace ROL TANGUY
• Café des parents de réseau (Référente : Mme BOURGOIN)
• DRE (Dispositif de Réussite Educative) SAINT JEAN DE LA RUELLE
• référente : Mme GARRY

Evaluation
• Taux de participation aux élections des parents d’élèves
• Taux de participation aux réunions parents-professeurs
• Nommbre d’entretiens individuels
• Evolution du nombre d’incidents
• Taux de participation au café des parents

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
• Suivi Cardie OT
• Participation à un groupe de développement Cardie sur les partenariats

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves :
• Une hausse des résultats scolaires et le renforcement de la maîtrise des compétences du socle
◦ La simple communication entre parents et enfants autour du travail à la maison est un facteur bénéfique pour la réussite scolaire.
◦ Construire ou restaurer une relation positive entre parents et enfants autour du travail scolaire
• Renforcement de la confiance en eux et de leur capacité de progresser et de réussir
- Sur les pratiques des enseignants :
• Affiner la compréhension des problématiques de nos élèves et particulièrement les plus fragiles pour appréhender l’élève dans sa globalité et permettre :
◦ D’anticiper les ruptures
◦ D’affiner le suivi
◦ D’améliorer et d’ajuster la prise en charge
• Inciter les enseignants à trouver des solutions en lien avec les familles pour traiter la difficulté au sein de la classe :
L◦ imiter l’externalisation de la difficulté, notamment le recours systématique au service vie scolaire
◦ Développer le réflexe de faire appel aux parents et de les impliquer dans le suivi de la scolarité de leur enfant et notamment en amont des difficultés
• Anticiper
- Sur le leadership et les relations professionnelles : .
- Sur l’école / l’établissement : Une relation apaisée avec les familles et de confiance :
• Mode « gagnant – gagnant »
• Un climat scolaire apaisé : Baisse des incivilités/ sanctions etc…
• Renforcement des partenariats de proximité
• Donner davantage de sens aux punitions et aux sanctions et donc à terme réduire leur nombre
• Améliorer le climat scolaire en réduisant les incivilités
• Faciliter les relations entre les personnels et les élèves
• Intervenir rapidement auprès de la famille pour les aider en cas de difficultés financière ou autre. Leur permettre de se diriger vers les professionnels qui pourront les aider
• Donner une unité de réaction et la lisibilité des actions menées
- Plus généralement, sur l’environnement : Renforcer le lien Ecole-famille - Donner aux parents les clefs de compréhension et des outils de suivi de la scolarité de leur enfant pour les rendre acteurs.

Extrait du site Expérithèque : 45 - Clg Malraux - St Jean de la Ruelle - EMPOWERMENT DES FAMILLES - 2017C

Répondre à cet article