> 4 - EDUCATION PRIORITAIRE 250 sous-rubriques (SR) > FORMATION DES ACTEURS (9 SR) > Films grand public sur les ZEP > Autres films grand public > Sortie du film "Les grands esprits" : comédie sur le désarroi d’un prof de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Sortie du film "Les grands esprits" : comédie sur le désarroi d’un prof de lycée de centre ville nommé dans un collège REP+ à Stains (93)

14 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Le film de la semaine : « Les Grands Esprits » d’Olivier Ayache-Vidal

Enseigner dans un prestigieux lycée parisien ou dans un collège d’éducation prioritaire d’une banlieue défavorisée, est-ce exercer le même métier ? Voilà en tout cas le fil rouge présidant à la démarche d’Olivier Ayache-Vidal tout au long de la réalisation de son premier film, « Les Grands Esprits ». Fruit d’une observation attentive et d’une immersion prolongée à Stains dans un établissement classé REP+, la fiction documentée met en scène, -en respectant les conventions d’une comédie dramatique-, les aventures mouvementées d’un professeur de lettres engoncé dans des principes que la dure réalité d’une classe difficile fait voler en éclats.
La satire hilarante prend bientôt des couleurs plus sombres au gré de la métamorphose d’un adepte élitiste de la culture et du savoir en enseignant obsédé par les moyens de transmettre le goût d’apprendre au plus grand nombre. En dépit de représentations simplificatrices du corps enseignant et de certains clichés sur l’institution scolaire, « Les Grands Esprits » dessine sous nos yeux le portrait, parfois excessif, souvent revigorant, d’un professeur en train d’élaborer une méthode de pédagogie active, en adéquation avec l’idéal démocratique que doit porter l’école républicaine.

Extrait de cafepedagogique.net du 13.09.17 : Le film de la semaine : « Les Grands Esprits » d’Olivier Ayache-Vidal

Répondre à cet article