> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale AU COLLEGE > Collège (Français et Langues) > Rencontre des élèves avec des universitaires espagnols dans le cadre d’un (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Rencontre des élèves avec des universitaires espagnols dans le cadre d’un projets sur les contes anciens d’Extremadura au collège REP+ Jean Jaurès de Lens

7 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

Rencontre autour de contes anciens d’Extremadura au collège [REP+] Jean Jaurès de Lens

Trois groupes d’élèves hispanistes de l’établissement ont reçu la visite de deux professeurs de didactique et littérature espagnole de l’Université de Cáceres en Espagne et d’un professeur de littérature hispanique de l’Université du Littoral Côte d’Opale.

Cette rencontre est le point de départ d’un projet mené autour de contes anciens d’Extremadura. Ce projet est porté au sein du collège par les professeurs d’espagnol, Mme Lantoine et Mme Zwolinski.

L’objectif est double : à la fois sensibiliser les élèves à un aspect littéraire des traditions orales espagnoles au travers de contes anciens permettant ainsi une ouverture culturelle mais aussi les mettre en contact direct et par des natifs avec la langue de Cervantès dès le début de l’apprentissage en cinquième. Les élèves étaient très enthousiastes et motivés.

Dans un premier temps, deux classes de troisième et une de cinquième ont préparé l’interview des trois universitaires autour de leur université, de leur projet de compilation de contes anciens mais aussi à propos de la traduction, car les contes sont présentés sous forme bilingue. Ils ont également abordé, grâce à une séquence pédagogique, les éléments importants du conte tels les personnages typiques, les lieux et la structure narrative.

Lors de la rencontre, les universitaires ont répondu aux questions des élèves avec bienveillance puis leur ont proposé la lecture d’un conte « El dragón », en espagnol. La version française dans un second temps est venue soutenir la compréhension que les élèves ont eue du conte. Le choix avait été fait d’arrêter la lecture avant la fin afin de laisser les élèves imaginer une fin alternative.

Dans un troisième temps, un échange épistolaire sera mis en place afin de proposer aux professeurs espagnols les productions des élèves sur la fin du conte ou sur une revisite du conte (transposition de l’histoire en 2017, conte à l’envers...).

Les élèves ont particulièrement apprécié cet échange malgré l’exigence de l’utilisation d’une langue étrangère. Cela leur a permis de porter un nouveau regard sur le cours d’espagnol, un regard plus « pratique », comprenant que la langue est faite pour échanger et ne se réduit pas à une leçon.

Extrait de ac-lille.fr de février 2018 : Rencontre autour de contes anciens d’Extremadura au collège Jean Jaurès de Lens

Répondre à cet article