> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Rapports officiels > EDUC. PRIOR. Rapports interministériels : C. Comptes, Fr. Stratégie > Le rapport de la Cour des comptes dans la presse (revue de presse des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le rapport de la Cour des comptes dans la presse (revue de presse des Cahiers pédagogiques)

18 octobre 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

Et aujourd’hui l’actualité c’est l’éducation prioritaire, enfin si l’on peut dire.


Priorité ?
Education prioritaire : La Cour des comptes pour un autre mode d’affectation des moyens
“"Un consensus se dégage en faveur du maintien d’une politique d’éducation prioritaire ambitieuse, visant à accorder un traitement différencié aux écoles et établissements qui concentrent les difficultés". Dans un nouveau rapport, la Cour des comptes ne remet pas en cause la nécessité d’une politique d’éducation prioritaire. Mais elle en bouleverse les règles. La Cour met fin à la labellisation en proposant un nouveau mode de distribution des moyens qui seront plus concentrés. Elle souhaite davantage d’autonomie pour les chefs d’établissement des réseaux qui deviendraient des écoles du socle, regroupant sous l’autorité du principal écoles et collège. Celui ci aurait une large autonomie dans l’usage des moyens et pourrait recruter sur profil ses enseignants. Le rapport vient finalement en appui à la politique impulsée par JM Blanquer à travers la mission Mathiot - Azema.”

Éducation prioritaire : des moyens financiers importants mais pour la Cour des comptes les résultats ne suivent pas
“La Cour des comptes publie, mercredi, un rapport sur 40 ans de dispositif d’éducation prioritaire. L’institution estime que les résultats ne sont pas là, malgré les sommes investies.”

La Cour des Comptes programme la fin des ZEP… avant que le gouvernement ne le fasse ? Par Gurvan Le Guellec
“20% des élèves français scolarisés entre la petite section et la 3e, et surtout un budget de 1,4 milliard d’euros pour des effets quasi nuls sur les inégalités scolaires. La Cour des Comptes, gardienne intraitable – et parfois un peu idéologue – des deniers publics, devait bien un jour ou l’autre s’intéresser en longueur à l’éducation prioritaire, cette excroissance du mammouth Education nationale, dernier vestige du volontarisme social de 1981.”

Éducation prioritaire : La Cour des comptes prône la fin de la labellisation des écoles et établissements par Cécile Blanchard
"La Cour des comptes a rendu publiques ce mercredi 17 octobre ses recommandations sur l’éducation prioritaire. Beaucoup sont en fait des mesures déjà présentes dans de précédents rapports, mais ce qui marque sans doute le plus, c’est la préconisation de « délabelliser » les écoles et établissements, pour diminuer l’évitement des familles et mieux cibler les moyens."

Extrait de cahiers-pédagogiques.com du 17.10.18 : Revue des presse du mercredi 17 octobre 2018

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Le rapport de la Cour de comptes signe l’aveu d’échec de la politique d’éducation prioritaire
Dans un rapport, elle plaide pour un recentrage sur le primaire, source des inégalités scolaires.

C’est un constat déjà ancien, et pourtant d’une criante actualité : les politiques d’éducation prioritaire ne parviennent pas à accomplir leur mission première, qui est de réduire les inégalités de départ dans la réussite scolaire des enfants. Dans un rapport publié mercredi 17 octobre, la Cour des comptes dresse un bilan négatif de cette politique de « différenciation » des moyens, née en 1981 avec les « zones d’éducation prioritaire » (ZEP). La conclusion est sans appel : l’écart de résultat au diplôme national du brevet entre un enfant scolarisé dans un collège relevant du réseau d’éducation prioritaire (REP) et un enfant d’un collège favorisé reste situé entre 20 et 30 % en français et en mathématiques alors que l’objectif est de « limiter à 10 % ces écarts de niveau ».

Extrait de lemonde.fr &7.10.18 : Le rapport de la Cour de comptes signe l’aveu d’échec de la politique d’éducation prioritaire

Répondre à cet article