> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > VIE SCOLAIRE (Climat, Décrochage, Internats, Milieu rural, Pauvreté, Rythmes, (...) > SANTE en EP et en Quartier Prioritaire > Santé (Etudes) > Pourquoi l’hygiène des toilettes à l’école primaire n’est toujours pas une (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Pourquoi l’hygiène des toilettes à l’école primaire n’est toujours pas une priorité en 2018. Un rapport d’étude de la société Essity, novembre 2018, 19 p. Avant-propos de la Peep

3 décembre 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

Toilettes à l′école : les enfants au bout du rouleau
Pourquoi l’hygiène des toilettes à l’école primaire n’est toujours pas
une priorité en 2018

Rapport d’études qualitatives et quantitatives , novembre 2018

C’est un fait : l’hygiène déplorable des toilettes a un impact à long terme
sur la santé physiologique, psychologique et l’apprentissage des enfants.
La pédagogie à l’école s’arrête à la porte des toilettes. Pourquoi les toilettes
ne sont-elles pas considérées comme un lieu important faisant partie
intégrante des éléments indispensables à une éducation de qualité et au
bien-être des enfants ?

Aujourd’hui, les enfants vivent, à l’école, une situation que les adultes
n’accepteraient pas pour eux-mêmes, à la maison ou sur leur lieu de travail.
Pourquoi la faire subir à nos enfants ? Que faire pour qu’il y ait adéquation
entre ce que l’on enseigne aux enfants en matière d’hygiène et ce qu’ils
vivent au quotidien, à raison de 35 heures minimum par semaine ?
Contrairement aux idées avancées depuis longtemps, le problème n’est
pas budgétaire. Il est évident que la racine du problème est ailleurs : dans
la communication, la définition de sphères de responsabilité précises et
dans une prise de conscience partagée entre tous les acteurs.
En brisant le tabou des toilettes et en recréant les conditions du dialogue,
la parole se libèrera. Condition sine qua non pour aborder les vrais
problèmes et définir les règles et la responsabilité de chacune des parties
prenantes.

Avec cette grande étude nationale, l’ambition d’Essity est simple : sortir du
tabou en abordant concrètement le sujet et sensibiliser toutes les expertises
disponibles pour améliorer les standards d’hygiène des toilettes à l’école
primaire, de façon tangible et mesurable. En tant qu’expert de l’hygiène,
Essity souhaite contribuer à améliorer de façon significative la santé et le
bien-être des enfants.

Mobilisons-nous pour une meilleure hygiène et un mieux-être pour tous
dans les écoles de la République !

Extrait de essity.fr de novembre 2018 : Rapport Hygiène des toilettes à l’école

Répondre à cet article