> 8 - PÉDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale AU COLLEGE > Collège (Action autre ou interdisciplinaire) > Au collège REP Pablo Picasso de Vallauris, les élèves d’ULIS fabriquent leurs (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Au collège REP Pablo Picasso de Vallauris, les élèves d’ULIS fabriquent leurs propres attrape-rêves.

31 décembre 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

Les élèves d’ULIS réalisent des attrape-rêves

Esthétique, féérie, travail technique : au collège [REP] Pablo Picasso de Vallauris, les élèves d’ULIS fabriquent leurs propres attrape-rêves.

Les élèves de l’ULIS (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire) viennent d’achever un beau projet en réalisant des attrape-rêves. A l’initiative de leur professeur et de leur auxiliaire de vie scolaire, ils avaient réalisé l’année passée des suspensions en macramé dans lesquelles ils avaient présenté leurs plantations.

Dans la continuité de ce travail sur les nœuds, les ficelles et les perles, leur enseignante leur a montré qu’avec des techniques similaires, on pouvait également fabriquer un attrape-rêves. Les élèves ont apprécié l’esthétique et la magie de cet objet traditionnel amérindien. Des recherches ont en effet permis de découvrir qu’il permettait de capter les cauchemars et les empêcher de nuire aux songes de son propriétaire. Puis chaque élève a réalisé son propre attrape-rêves en imaginant un schéma préparatoire avant de passer à sa réalisation concrète, en choisissant de préférence des matériaux naturels, à l’instar de ce qui se fait avec les attrape-rêves rituels, comme du bois, des graines percées, des plumes... Les élèves ont ensuite rédigé une fiche de fabrication et exposé leurs productions au CDI pour les rendre visibles aux autres collégiens. Entre nœuds et tissage, ils ont également produit des textes individuels et très personnels sur leurs rêves et cauchemars.

Un très beau projet, original et intéressant, offrant l’occasion de mêler activités manuelles, culture et travail sur la langue française à partir d’un objet et d’une légende issus d’une contrée lointaine. Tout un « symbole »...

Extrait de ac-nice.fr/DSDEN06 de novembre 2018 : Les élèves d’ULIS réalisent des attrape-rêves

Répondre à cet article