> 8 - PÉDAGOGIES, ACTIONS LOCALES, FORMATIONS > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline (4)/ > Actions locales AU COLLEGE (4) > Collège (Français et Langues) > Littérature, écrit d’écran et émoticônes au Collège REP+ Diderot à Besançon (le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Littérature, écrit d’écran et émoticônes au Collège REP+ Diderot à Besançon (le Café)

25 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Typographie d’appropriation en 3ème
Dans la culture numérique, l’écrit d’écran fait d’emblée du texte un texte-image : comment exploiter pédagogiquement cette importance nouvelle de la dimension visuelle des mots ?
Au collège Diderot à Besançon, Juliette Sorlin a mené une expérience intéressante en 3ème autour de la nouvelle de Franck Pavloff « Matin brun ». Les élèves doivent en proposer une appropriation créative en jouant sur la mise en espace et la typographie, puis en justifiant leurs choix dans un texte explicatif. « Nous avons eu l’idée, explique un groupe, de mettre beaucoup de blancs, car dans cette histoire parlant d’un régime totalitaire, les gens ne peuvent plus donner leurs avis, leurs sentiments. Donc, il y a beaucoup d’espace et de vide pour montrer qu’il y a du vide dans l’expression de leurs pensées. » Les émoticônes sont aussi devenus pour certains un mode d’appropriation du texte.

Explications et exemples

Juliette Sorlin dans le Café

Sur les émoticônes dans le Café

Extrait de cafepedagogique.net du 24.06.19

Répondre à cet article