> 7 - DISPOSITIFS, ÉVALUATION, VIE SCOLAIRE... > DISCRIM. / ETHNICITE > Lutte contre les discriminations > Expérimentation d’un PIAL (pôle inclusif d’accompagnement localisé) au collège (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Expérimentation d’un PIAL (pôle inclusif d’accompagnement localisé) au collège REP Léon Blum de Wingles. Visite de la rectrice de l’académie de Lille

5 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

Un exemple de PIAL : le collège de Wingles
Actualités du recteur

Valérie Cabuil est allée, le jeudi 13 juin, à la découverte du pôle inclusif d’accompagnement localisé expérimenté par le collège [REP] Léon Blum à Wingles . Elle a rencontré les élèves de la classe Ulis, leurs parents et les équipes pédagogiques et éducatives.

Les pôles inclusifs d’accompagnement localisés (Pial) sont une nouvelle forme d’organisation de l’offre scolaire pour les élèves en situation de handicap. Ils favorisent la coordination des ressources au plus près des élèves en situation de handicap (les aides humaines, pédagogiques, éducatives, et, à terme, thérapeutiques) pour une meilleure prise en compte de leurs besoins. A ce jour, l’académie de Lille compte 13 PIAL.

Les élèves de la classe Ulis ont accueilli la rectrice Valérie Cabuil et la directrice académique adjointe du Pas-de-Calais Thouraya Abdellatif, dans leur classe, pour échanger sur leur parcours. Ils ont échangé sur leur accompagnement, sur l’inclusion en classe ordinaire, mais aussi sur la vie scolaire, leur souhait de poursuite d’étude et la mobilité.

Un ancien élève, actuellement en stage de CAP agent polyvalent de restauration dans l’établissement, est venu témoigner de sa scolarité au collège Léon Blum, avec une équipe enseignante et éducative d’une grande bienveillance et avec beaucoup d’ambition pour ses élèves.

La rencontre s’est prolongée par la rencontre avec les parents d’élèves pour écouter leurs témoignages, leurs parcours et leur présenter la création d’un service public de l’École inclusive, résultat de plusieurs mois de concertation, permettant d’offrir à chaque enfant en situation de handicap une rentrée similaire à celle de tous les autres enfants. Valérie Cabuil a notamment présenté les PIAL, pôles inclusifs d’accompagnement localisés, dont la structure est proche de celle du collège Léon Blum, et exprimé son souhait de généraliser cette expérimentation à l’ensemble de l’académie. A la rentrée 2019, l’académie comptera 159 Pial.

Pour une rentrée pleinement inclusive en 2019

Permettre à l’École d’être pleinement inclusive est une ambition forte du président de la République qui a fait de la scolarisation des élèves en situation de handicap une priorité du quinquennat. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, et Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre en charge des Personnes handicapées, se sont donnés pour objectif de construire un grand service public de l’École inclusive dès la rentrée 2019.

Afin d’atteindre cet objectif, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse transforme en profondeur l’accompagnement des élèves en situation de handicap.

Toute l’information sur la création d’un grand service public à la rentrée 2019

Infographie Ecole Inclusive

Extrait de ac-lille.fr de juin 2019

 

Voir au milieu de la colonne de gauche la liste des MOTS-CLES de cet article,
en particulier les mots-clés du groupe 2 : ***Visite officielle/
et du groupe 5 : *Enseignem. spécialisé/
Croiser le mot-clé choisi avec d’autres (repérer sa place dans le groupe-colonne avec les *)
Voir en haut de la page le chemin de la RUBRIQUE de cet article rubrique ( sous-rubriques)

Rechercher sur le mot wingles

Répondre à cet article