> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 8 types de documents > EDUC. PRIOR. Carte. Actions et Situations locales > EDUC. PRIOR. Carte. Actions et Situations locales : Hors-Ile-de-France > Une école de Strasbourg rattachée il y a 2 ans à un collège REP+ reste (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une école de Strasbourg rattachée il y a 2 ans à un collège REP+ reste cependant sans les moyens dont bénéficient les autres écoles du réseau (correspondance)

26 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Enseignants à l’école Erckmann Chatrian de Strasbourg, nous cherchons à comprendre une situation ubuesque dont nos élèves souffrent depuis des années.

Cette école était pendant longtemps une école orpheline : elle avait les critères sociaux de l’éducation prioritaire mais n’était pas rattachée à un collègue éducation prioritaire.
En 2018, changement de situation : à la faveur d’une modification de carte scolaire, l’école change de collège de rattachement et est rattachée au collège du Hand Arp, REP+.
Mais depuis, la situation de l’école Erckmann Chatrian reste inchangée : pas de statut, pas de moyens. Et impossible d’être intégrés aux projets du réseau faute de décharge des enseignants pour préparer les projets.
L’école bénéficiait encore d’un pansement, la présence d’un Maitre Plus qui permettait de dédoubler les classes de CP et de CE1 quelques heures par semaine. Mais ce poste est supprimé pour la rentrée 2020 à la faveur d’une ouverture de classe mais cette dernière ne fera qu’absorber la croissance démographique à l’école. Les classes resteront de 22 à 28 élèves.

Depuis 2018, les parents d’élèves se battent pour que leurs enfants bénéficient des mêmes moyens d’apprentissages que les écoles voisines rattachées au même collège et ayant le statut REP+. Mais ministère et rectorat se renvoient la responsabilité de mettre en œuvres les moyens nécessaires à l’école.
Pourtant, les indicateurs sociaux sont plus défavorables parmi les élèves de l’école Erckmann Chatrian que dans les écoles voisines ayant le statut REP+.

Comment une école répondant à tous les critères de l’éducation prioritaire et rattachée à un collège REP + peut rester sans statut et sans moyen ?
Comment peut-on, en plus, enlever des moyens à cette école pour la prochaine rentrée ?
Comment peut-on lui refuser des travaux nécessaires au prétexte qu’elle n’est pas éducation prioritaire ?

Le confinement a fait des dégâts parmi la population de l’école. Beaucoup de familles sans équipement informatique et/ou en difficulté avec la langue française et/ou simplement en difficultés sociales et financières n’ont pas eu les moyens de suivre les enseignements à distance.

Les élèves de l’école Erckmann Chatrian ont vraiment besoin d’aides complémentaires dès la rentrée 2020. Les parents et le enseignants de l’école ont le sentiment d’être purement et simplement abandonnés !

(source : correspondance)

 

Note du Quotidien des ZEP (QZ) : Voir ci-dessous la commande "Répondre à cet article"

Répondre à cet article