> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales en MATERNELLE > Maternelle (Numérique, communication, presse) > La programmation en maternelle avec le robot Beebot à l’école REP+ La Bastide (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La programmation en maternelle avec le robot Beebot à l’école REP+ La Bastide à Limoges

3 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Beebot butine de fleurs en fleurs, de classe en classe, d’école en école pour polliniser ...

Quoi ?

Découvrir un nouvel objet numérique : le robot (Beebot) après avoir utilisé le robot Ozobot en 2016-2017. Beebot par sa taille et son aspect est plus adapté à des élèves de maternelle
Utiliser le robot BeeBot pour s’initier aux bases de la programmation de déplacement
sur quadrillage (codage et décodage)

Mettre en œuvre des pratiques coopératives (élèves et adultes) à l’échelle de l’école (notion de parcours de l’élève/ des élèves) et à l’échelle du réseau REP+ (coopération entre deux classes maternelles)

19/09/2019 Recherche

Programmation en maternelle
Innovation pour une école des réussites
Amélioration du parcours de réussite des élèves pour élever le niveau de qualification

Qui ?
2 membre(s) dans l’équipe - 3 partenaire(s)
la/les personnes à l’origine du projet
M. Pierre MIALET et Mme Carine CLAUDE

les personnes de l’établissement impliquées, même ponctuellement dans l’action.

Où ?
Interétablissements Limoges
école primaire Descartes
circonscription Haute-Vienne 2

école maternelle La Bastide

circonscription Haute-Vienne 2

Pourquoi ?
Problème identifié
la construction de la latéralisation très variable d’un élève à un autre.
la perception de l’espace complexe : notion de micro, méso et macro-espace.
les difficultés lors de déplacements absolus et relatifs
les difficultés au niveau de la décentration progressive de l’apprenant dans des déplacements relatifs
les difficultés à coopérer entre les élèves et à tenir compte de ce qui a déjà été dit.

Quand ?
Du 01/01/2018 Au 31/12/2019
Comment ?
1-Découvrir et s’approprier les différentes actions qu’il est possible de réaliser avec la Beebot.

2-Coder et décoder les déplacements du robot de sol sur un quadrillage : Les séances se déroulent en utilisant les cartes. L’élève montre le chemin que doit prendre Beebot en le décomposant case par case, en tenant le robot par la main ou une fausse BeeBot en polystyrène. Puis il réalise avec les cartes de déplacement (cartes plastifiées correspondant aux touches et aux flèches du robot) le programme. Emploi de nouvelles cartes pour l’année 2018-2019 avec ordre écrit en bas de carte permettant :

d’aligner les cartes facilement
de passer à la lecture pour les Grandes Sections
Enfin, il saisit le programme et valide le déplacement sur le quadrillage.

Si Beebot n’a pas réalisé le parcours voulu, il faudra revenir à la ligne de programmation pour définir la commande manquante ou en trop.

Quel bilan ?
Modalités d’évaluation
Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique
la construction de la latéralisation reste encore très variable d’un élève à un autre.
grâce à l’attractivité de l’abeille les notions de micro, méso et macro-espace sont plus facilement abordées et travaillées
le robot Beebot permet une décentration progressive de l’apprenant dans des déplacements relatifs
les élèves coopèrent mieux entre les eux et parviennent à tenir compte de ce qui a déjà été dit.

Extrait de innovatheque.fr

Répondre à cet article