> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Français et Langues) > Une battle de fables au collège REP Elsa Triolet au Mée-sur-Seine (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une battle de fables au collège REP Elsa Triolet au Mée-sur-Seine (77)

25 novembre 2020 Version imprimable de cet article Version imprimable

Une battle de fables au collège Elsa Triolet, Le Mée-sur-Seine

Pour clore la dernière semaine avant les vacances d’automne, quatre classes de 6ème du collège Elsa TRIOLET du Mée-sur-Seine se sont défiées lors d’un tournoi autour des Fables de Jean de la Fontaine organisé sous forme de « battle », le jeudi 15 octobre 2020. Le projet a été porté par les professeurs de français, d’histoire-géographie et la professeure documentaliste qui ont exploité le recueil de fables de La Fontaine remis aux élèves dans le cadre de l’opération « Un livre pour les vacances » ayant pour objectif d’encourager la lecture personnelle.

A la rentrée, les groupes d’élèves ont tiré au sort une fable, puis, ils ont été préparés pendant plusieurs semaines par leurs professeurs en vue d’acquérir de l’aisance à l’oral, de maîtriser les émotions face à un public, de savoir déclamer et retenir l’attention et d’être à l’aise avec son corps.

Les élèves se sont affrontés par groupes autour de trois épreuves : la mise en voix d’une fable, l’explication de celle-ci et la réécriture. Dans le cadre de la liaison CM2/6ème, une classe de CM2 du secteur avait été conviée en tant que spectateur et jury afin de voter pour la meilleure interprétation en vue d’une sélection pour la finale. Un jury final composé de membres de l’Inspection, d’élus de la commune, des fédérations de parents, de représentants de la CAMVS et de la préfecture ont désigné les trois groupes gagnants.
En parallèle, un concours d’illustrations s’est également tenu autour des fables sélectionnées. Adultes et collégiens pouvaient venir voter au CDI pour les trois productions préférées au cours de la semaine précédent l’événement.

Au final, chacun, même les plus timides, a rivalisé d’audace dans cette battle. De quoi remettre Jean de la Fontaine au goût du jour !

Extrait de dsden77.ac-creteil.fr du 233.11.20

Répondre à cet article