> ACTEURS et PARTENAIRES > Parents > Parents (Etudes univers.) > "Entre les parents et l’école : une relation paradoxale et inégalitaire", agir (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Entre les parents et l’école : une relation paradoxale et inégalitaire", agir non pas pour eux ni avec eux mais à partir d’eux, Pierre Périer (les notes du Conseil scientifique de la Fcpe)

28 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Les Notes du Conseil scientifique de la Fcpe
Entre les parents et l’école :
une relation paradoxale et inégalitaire

Pierre Périer, professeur en sciences de l’éducation,
université Rennes 2 - CREAD

Résumé
L’institution scolaire, en s’ouvrant progressivement aux parents, a contribué à fabriquer une image du parent d’élève idéal, allié de l’école. Cependant, cette image du parent compétent, coopérant avec l’école et en maîtrisant les codes, fait courir le risque d’un jugement négatif sur les parents qui s’écartent de cette norme, au risque de les disqualifier à leurs propres yeux et aux yeux de l’institution. À ce titre, la formation des acteurs de l’école à la diversité des familles et à la relation à construire avec elles est une priorité, afin de ne pas redoubler les inégalités, en ajoutant aux difficultés de certains enfants celles de leurs parents face à l’école.

[...] Les politiques éducatives contemporaines sollicitent activement la participation des parents au nom d’un principe de coopération jugé bénéfique. L’analyse des effets montre que cette visée exige, pour s’appliquer de manière pertinente et équitable, un certain nombre de conditions et surtout de compétences chez les parents, comme chez les enseignants. Pour ces derniers, leur passé d’élève (de « bon élève ») représente potentiellement un facteur de distance et d’incompréhension avec certaines catégories de parents qui, inversement, ont connu l’échec ou la sortie précoce de l’école, conservant dans bien des cas la mémoire douloureuse de ce passé qu’ils pensaient effacer avec leurs enfants.
De ce point de vue, la formation (initiale et continue) des acteurs de l’école à la diversité des familles et à la relation à construire avec elles constitue un enjeu, sinon une priorité du métier, tant les questions sont complexes, lourdes de conséquences, et sans cesse renouvelées. Car, loin de corriger les inégalités, la coopération entre les familles et l’école pourrait bien paradoxalement les redoubler, celles des enfants dans les apprentissages se combinant à celles des parents face à l’école. Comment faire pour que les attentes à l’égard des parents d’élèves ne renforcent pas l’avantage de ceux déjà mieux placés dans la « course scolaire », au détriment des autres, moins
visibles et moins audibles ? Face à ce risque, le lien de réciprocité à construire avec les parents suggère un déplacement : il consisterait à les associer davantage à ce qui les concerne, eux et leurs enfants, de manière à ne pas agir pour eux ni seulement avec eux, conformément aux attentes de l’institution, mais à partir d’eux.

Extrait de fcpe.asso.fr de janvier 2021

 

En bas à gauche les mots-clés de l’article
et ci-dessous les 10 derniers articles de la rubrique Parents (Etudes univers.) (chemin en haut de la page 🏠)

Répondre à cet article