> MATERNELLE, LYCEE, Enseign. PROFESSIONNEL, SUPERIEUR-RECHERCHE > Supérieur-Recherche, Etudiants, Ouverture sociale et Cordées > Cordées de la réussite > Cordées de la réussite (Actions locales et académiques) > Cordées de la réussite : académies de Caen, Orléans-Tours, Reims, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Cordées de la réussite : académies de Caen, Orléans-Tours, Reims, Rouen

18 février Version imprimable de cet article Version imprimable

ACADEMIE DE CAEN

Alençon. Étudiante à Paris, elle incite les lycéens à oser les grandes écoles

Lison Huet-Larrieu, 22 ans, étudie à l’École normale supérieure et à la Sorbonne. Elle est revenue au lycée Alain encourager des élèves de première et terminale.

Extrait de ouest-france.fr du 15.02.21

 

ACADEMIE D’ORLEANS-TOURS

Les Cordées de la réussite freinées par le Covid dans le Cher

L’objectif des Cordées de la réussite est de développer l’accès des jeunes issus de milieux modestes à l’enseignement supérieur et de favoriser leur réussite. L’exemple avec l’Ensa et l’Insa.
[...] Pour l’année scolaire en cours, une somme de 26.600 € a été répartie entre les trois établissements « tête de cordée » : le lycée Alain-Fournier de Bourges, pour la cordée Sciences et développement durable ; l’École nationale supérieure d’arts de Bourges, pour la cordée Arts et l’institut national des sciences appliquées, à Bourges, pour la cordée Futurs ingénieurs au sommet.

Extrait de leberry.fr du 08.02.21

 

ACADEMIE DE REIMS
Les cordées de la réussite
Un dossier de 29 pages (nombreuses photos) de présentation des actions des cordées de la réussite dans l’académie de Reims (2018-2021)

Extrait de sitetab3.ac-reims.fr

 

ACADEMIE DE ROUEN

Myths Busters : lutte contre les stéréotypes et diffusion de la culture scientifique
CESI poursuit, en Normandie, ses actions en faveur de la diffusion de la culture scientifique.

À Rouen, dans la cadre des Cordées de la réussite CESI organise des ateliers à destination des élèves de 3ème du collège [REP+] Georges Braque. Depuis mars 2020, en raison de la crise sanitaire, ils sont proposés principalement en distanciel. Dénommés Myths Busters*, ces rencontres ont pour objectif de lutter contre les stéréotypes dans le domaine des sciences et de donner réalité aux métiers scientifiques.

Extrait de rouen.cesi.fr du 08.02.21

 

Répondre à cet article