Mixité sociale. La refonte de la procédure d’Affelnet à Paris provoque des remous, y compris au sein de la Fcpe (ToutEduc)

23 février Version imprimable de cet article Version imprimable

La refonte de la procédure Affelnet à Paris fait des remous, y compris au sein de la FCPE

La procédure d’affectation des élèves de 3ème en lycée, connue sous le nom d’Affelnet, "fait actuellement l’objet d’une importante refonte de la part de l’académie de Paris" indique la FCPE Paris qui rappelle qu’elle "appelle depuis plusieurs années à une réforme" de cette procédure, mais, contrairement à "des groupuscules de parents parisiens, actifs y compris au sein de la FCPE Paris", elle ne milite pas pour un système "qui voudrait que l’affectation des élèves soit liée uniquement à leurs résultats scolaires" indépendamment du collège d’origine. "Cet ’Affelnet pour tout Paris’ aurait pour conséquence une hiérarchisation des établissements poussée à l’extrême", explique la FCPE qui ajoute que "ses partisans utilisent même le terme de ’concours’ pour désigner l’affectation des élèves de 3ème" si ce système était retenu.

Les responsables de la FCPE rappellent que la procédure actuelle "repose sur un calcul algorithmique complexe" dont les résultats sont "peu équitables et assez opaques", mais "il semblerait" que le rectorat ait entendu les parents qui en demandent la refonte. Il a effectivement entrepris ce travail. Même si elle s’inquiète de "certains points qui pourraient être problématiques, comme l’utilisation de l’IPS (indice de position sociale), le nombre de collèges affiliés à chaque lycée (...), l’équilibre entre les lycées proposés aux choix des élèves de 3ème, la part des boursiers dans chaque établissement, les effectifs par classes, etc.", la FCPE Paris "maintient ses discussions avec le rectorat" et reconnaît des "avancées", par exemple en ce qui concerne "le traitement des candidatures des élèves boursiers et non boursiers".

Elle ajoute que "le rectorat devrait communiquer certaines de ces informations à partir du 1er mars" alors que "des informations fausses ou incomplètes ont commencé à circuler" et que des documents de travail ont servi de base à "des élucubrations d’adhérents se prétendant mieux informés que les autres". Ceux-ci laisseraient entendre que la FCPE Paris "favoriserait la ghettoïsation des élèves des quartiers périphériques du Nord et de l’Est parisien ou au contraire la relégation des élèves les plus brillants du centre vers des lycées repoussoirs de périphérie". La direction de la section de Paris a donc adressé à la presse "une mise au point" qui condamne très clairement les propagateurs de fausses nouvelles qui seraient surtout soucieux d’éviter la limitation du nombre de lycées proposés aux élèves de 3ème.

En effet, "le principe des 4 districts (Nord-Est-Ouest-Sud) s’efface" au profit de secteurs concentriques correspondant "à un rayon autour du collège de sectorisation d’une distance plus ou moins équivalente à un temps de transport égale à 25 minutes" pour le 1er cercle. Ce secteur comprend "2 ou 3 bons à très bons lycées", qui recrutent à 15/20 de moyenne générale, 1 ou 2 lycées considérés comme moins bons et 1 plus faible. S’il candidate dans ce premier secteur, l’élève maximise l’utilisation de ses points, s’il candidate pour un établissement du second secteur (jusqu’à 33 minutes du collège de référence), il n’en utilise qu’une partie, et moins encore s’il candidate au-delà. Cette procédure ne concerne pas l’enseignement professionnel.
[...]

Orientation en seconde générale, la réforme d’Affelnet
Extrait de fcpe75.org du 14.02.21

Refonte de la procédure Affelnet en 2021 : comprendre le bonus boursier
Extrait de fcpe75.org du 17.02.21

Voir aussi

Affelnet : comment fonctionne le logiciel d’affectation dans les lycées
Pour entrer au lycée, les critères d’affectation et barèmes de points varient fortement selon les académies. Voici les principaux.
Extrait de lemonde.fr du 22.03.17

Extrait de touteduc.fr du 19.02.21

 

En bas à gauche les mots-clés de l’article
et ci-dessous les 10 derniers articles de la rubrique Mixité sociale et Carte scolaire. Situations locales et académiques : Paris (chemin en haut de la page 🏠)

Voir l’ensemble de la sous-rubrique Mixité sociale et Carte scolaire

Répondre à cet article