> EDUCATION. Généralités (hors EP) > Education. Généralités (Positions) > Education. Généralités (Positions politiques et syndicales) > Valérie Pécresse propose une réserve éducative nationale et des externats (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Valérie Pécresse propose une réserve éducative nationale et des externats d’excellence (VousNousIls)

27 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Salaires enseignants : « donnant-donnant : un peu plus d’heures contre un peu plus de salaire » (V Pécresse)
La candidate à la primaire de droite propose d’augmenter le salaire des enseignants en contrepartie d’un temps de travail plus important.

La présidente de la région Ile-de-France et candidate à la primaire de droite, Valérie Pécresse, s’est exprimée ce 17 septembre sur l’éducation. Interrogée à ce sujet dans l’émission Extra-local, elle a proposé d’augmenter le salaire des enseignants s’ils effectuaient plus d’heures.

Doubler les salaires est « financièrement tout à fait inatteignable »
Doubler le salaire des enseignants, comme l’a proposé Anne Hidalgo, « me paraît excessif, c’est financièrement tout à fait inatteignable, a-t-elle indiqué. En revanche, je pense qu’il y a un donnant-donnant à faire avec les enseignants, un peu plus d’heures contre un peu plus de salaire ».

Pour Valérie Pécresse, « nous sommes aujourd’hui dans une situation d’inégalité qui est inouïe en matière scolaire. L’école n’est plus gratuite, a-t-elle affirmé. Les parents qui ont de quoi payer les petits cours peuvent aider leurs enfants, ceux qui ne l’ont pas ne peuvent pas ». Elle a proposé « de faire une réserve éducative nationale, avec les professeurs retraités, mais aussi avec des professeurs qui voudraient faire des heures supplémentaires, et que cette réserve éducative fasse du soutien scolaire gratuit dans les établissements ». Elle a également évoqué «  des externats d’excellence. On garde les enfants jusqu’à l’heure du diner et on fait faire des cours supplémentaires pour les aider et les remettre à niveau ».

Sur les réseaux sociaux, ces propos n’ont pas été bien accueillis par les enseignants, qui estiment déjà leur temps de travail bien supérieur aux 18h de présence hebdomadaires.

Extrait de vousnousils.fr du 20.09.21

 

Voir :
la sous-rubrique Education. Généralités (Positions politiques et syndicales)

le mot-clé Parti politique (Position) (gr 3)

Répondre à cet article