> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > PEDAGOGIES (LES). Liste des sous-rubriques et mots-clés > Pédag. bienveillante ou positive / > Continuité pédagogique et inégalités : ne pas remettre en cause la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Continuité pédagogique et inégalités : ne pas remettre en cause la bienveillance (Collectif Lettres vives)

15 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

Manques et inégalités, un constat unanime.

Les inégalités sont, entre autres, ce que révèle la "continuité pédagogique" dans l’École telle qu’elle est organisée aujourd’hui. Mais lorsque certain·es mettent en avant - à raison - des causes structurelles, sociales, et des choix politiques récents, d’autres accusent la bienveillance, les méfaits du collège unique, le laxisme des personnels et/ou des familles.

N’est-ce pas là se tromper de cibles ?

N’est-ce pas là contribuer à mieux invisibiliser les injustices indéniables de l’École que ce moment inédit de confinement exacerbe de façon particulièrement éloquente

[...] La bienveillance, ennemie des apprentissages ?

Si la continuité pédagogique remet cruellement en lumière les inégalités entre les élèves, pour certain·es collègues, elle serait également révélatrice des conséquences « dramatiques » de la bienveillance, qui aurait donné le goût de la fainéantise aux élèves, le goût du moindre effort, explication pour le moins catégorique et souvent peu argumentée.

Bienveillance, le mot a souvent mauvaise presse tant son sens est constamment dévoyé par le ministre ou les contempteurs de la pédagogie. Comme si être pédagogue - dans son sens étymologique celle ou celui qui accompagne l’élève à l’École – était un mot tabou. Comme si, selon certaines représentations fantasmées et caricaturales, la bienveillance ne se conjuguait pas avec l’exigence.

Extrait de lettresvives.org du 14.04.20

Source touteduc.fr du 14.04.20

Répondre à cet article