> AGENDA > 51- Archives > Revue de presse : archiv. 2008-2001 (non classées en rubriques (...) > Revue de presse. Archives 2008 à 2004 > année 2004 > novembre > 10/11 - Programme de l’académie de Toulouse pour les ZEP (site (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

10/11 - Programme de l’académie de Toulouse pour les ZEP (site académique)

11 décembre 2004 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait du site de l’académie de Toulouse : le programme académique pour l’éducation prioritaire.

Le 10 novembre 2004

La journée sur l’éducation prioritaire a pour objectif de mettre en exergue la politique de l’académie qui consiste à donner à ces élèves les moyens de concrétiser une réussite scolaire. Il s’agit de la traduction concrète du principe d’égalité à laquelle il faut parvenir. La " compensation républicaine " consiste à prendre en charge les différences de ces publics. C’est une action volontariste du service public de l’éducation nationale. Il ne s’agit pas seulement de la réussite scolaire mais également de la prise en compte des zones en déprise économique, des liens avec l’éducation prioritaire.

Plusieurs axes sont mis en œuvre pour les 13 ZEP :

L’amélioration des apprentissages scolaires avec un renforcement de l’accompagnement pédagogique des corps d’inspection
les IA IPR ont un rôle de correspondant de zones et rencontreront les équipes avant le mois de février, en liaison avec les IEN 1er degré

La gestion des moyens et des ressources humaines
prise en charge des remplacements d’enseignants avec des temps de recoupement quand l’absence est prévue " zones de jonction ".
formation continue sur site des enseignants et prise en charge de la classe par l’équipe mobile de remplacement. 8 jours de formation au lieu de 6 sont prévus pour les personnels de ZEP
effort financier soutenu pour le 1er et le 2e degré
nombre d’élèves moyen par classe de 21,6 en ZEP alors qu’il est de 25 dans les autres établissements de l’académie
stabilité des équipes pédagogiques, création de postes en fusionnant les moyens provisoires, mise en place de poste APV (affectation prioritaire valorisée), politique sélective pour les endroits les plus difficiles, maintien des contractuels
suivi des personnels en difficulté, avec conseil en orientation professionnelle, politique individualisée
Les contrats de réussite de l’éducation prioritaire
des tableaux de bord académiques doivent être élaborés avec une lecture explicative, par la mission stat’études. Ils sont douloureux et encourageants car ils comparent des établissements ZEP et hors ZEP. Ils montrent la difficulté à faire progresser les résultats scolaires mais bien que l’orientation en LP soit encore trop importante, on note une amélioration des poursuites d’études vers l’université, entre 1992 et 2002
la mise en place avec l’IA 31 de classes bilangues en 6e : l’anglais et une autre langue, peut-être régionale ?
le plan de cohésion sociale voté prochainement par le Parlement et qui représentera un accompagnement financier important
tous les contrats de réussite ont été réécrits : maîtrise de la langue, éducation à la santé et à la citoyenneté, continuité école-collège-lycée, lien avec les familles.
Il faut continuer à travailler en partenariat avec les collectivités territoriales : conseils généraux, mairies et avec les associations

Jean-Louis Borloo a précisé que la loi de cohésion sociale prévoyait 50 millions d’euros pour la mise en œuvre de la réussite des équipes éducatives liées aux ZEP, dans la prise en charge des élèves et des " plate-formes multifonctions " avec le hors scolaire. Il s’agit de faire le lien entre le temps scolaire et le hors temps scolaire. Ces efforts sont à prolonger et soutenir dans l’académie. Cette thématique sera reprise dans le futur projet académique

Ouverture aujourd’hui de la rubrique " ZEP " sur le site académique.

Répondre à cet article