> 10 - AGENDA > 51- Archives > Revue de presse : archiv. 2008-2001 (non classées en rubriques (...) > Revue de presse. Archives 2008 à 2004 > année 2007 > septembre 2007 > 05.09.07 - Des « internats de court séjour », différents des « internats de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

05.09.07 - Des « internats de court séjour », différents des « internats de réussite éducative » pour la Seine-Saint-Denis

5 septembre 2007 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait du site « VousNousIls », le 04.09.07 : Seine-Saint-Denis : projet d’internat-relais de courts séjours hors 93

L’Education nationale a le projet d’envoyer certains élèves de Seine-Saint-Denis aux comportements difficiles dans des "internats-relais" hors-département où ils pourraient "se reconstituer" pendant quelques semaines, a indiqué lundi l’inspecteur d’académie.

Deux projets devraient aboutir à l’automne, a précisé Jean-Pierre Delaubier lors d’un point presse de rentrée, pour accueillir en petits groupes des collégiens exclus de leurs établissements (une dizaine maximum), et "certains élèves en fin de primaire" en situation de "crise".

"Il s’agira de courts séjours pour aider ces élèves en difficulté à se reconstituer, se ressourcer", a expliqué M. Delaubier, ajoutant : "nous voulons que ces internats soient vécus comme une pause, pas comme une récompense ou un moment contraignant".

Les élèves vivront dans un centre d’hébergement accompagnés de deux enseignants et d’un animateur, pour des périodes "de 3/4 semaines" ou "6/7 semaines", selon les cas.

Ces internats ponctuels ne doivent pas être confondus avec les "internats de réussite éducative" accueillant à l’année des élèves pour leur offrir un meilleur environnement de travail. Il n’en existe pas encore en Seine-Saint-Denis. Le premier établissement devrait ouvrir en 2010 à Saint-Denis.

"Les internats à l’année s’adresseront davantage aux élèves n’ayant pas de problème scolaire mais qui ne bénéficient pas à la maison de bonnes conditions de travail", a souligné M. Delaubier.

Des dispositifs relais plus classiques existent en Seine-Saint-Denis, qui compte 4 "ateliers-relais" (prévention) et 8 "classes-relais" (pour les plus décrocheurs). Quelque 41 collèges expérimentent également des "modules-relais" (soutien ponctuel délivré dans l’établissement).

Répondre à cet article