Poster un message

En réponse à :

  • Il arrive que des nouveaux enseignants soient affectés en ZEP (exemple dans le Val-de-Marne)

    2 septembre 2011

    Aujourd’hui, les débutants commencent toujours à temps plein, alors qu’avant la réforme ils n’étaient qu’à temps partiel la première année.
    "On nous envoie au casse-pipe avec 18 heures de cours. Les petits stages de formation avant la rentrée, c’est un peu un cache-misère", a jugé Simon, 31 ans, professeur d’histoire-géographie qui préfère ne pas donner son nom.
    Et c’est sans compter des affectations qui peuvent surprendre. "J’appréhende la gestion de la classe. Ils nous avaient dit qu’ils éviteraient (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)