> ACTEURS /POSITIONS > ACTEURS > Enseignants > Enseignants (Témoignages, Portraits) > Pas de professeurs stagiaires nommés en collège difficile, assure le recteur (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Pas de professeurs stagiaires nommés en collège difficile, assure le recteur de Créteil. Dans le primaire en Seine-Saint-Denis, la plupart des stagiaires n’ont pas choisi cette affectation et beaucoup n’habitent pas le département

26 août 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Cette rentrée scolaire voit arriver la deuxième fournée des professeurs-stagiaires mangés à la sauce "temps-plein". Le recteur de l’académie de Créteil, William Marois, a reçu le jeudi 25 août ses 820 recrues.

[...] Concrètement, qu’est-ce qui est proposé aux stagiaires ? Trois journées de formation avant la rentrée scolaire, 15 jours sur l’année, des affectations dans des collèges non difficiles, de préférence dans des classes faciles. Vu le nombre record de ZEP dans l’académie, la mesure a dû être difficile à mette en place.

Extrait de lesinrocks.com du 26.08. : L’académie de Créteil promet du changement aux professeurs stagiaires

[Lire le précédent reportage de "Les Inrocks" du 17.08.11 sur ce problème : Témoignages de jeunes enseignants stagiaires l’an dernier dans le secondaire en Seine-Saint-Denis

 

Daniel Auverlot, inspecteur d’académie de Seine-Saint-Denis, a réuni hier les 400 nouveaux professeurs des écoles stagiaires affectés dans le département.

La plupart n’ont pas choisi cette affectation et une grosse majorité n’habitent pas le département.

D’après le leparisien.fr du 26.08.11 : Leçon de rentrée pour le nouveaux profs

 

Note du QdZ : Lors d’un entretien avec des lycéens en avril 2008, le recteur de Créteil déclarait : ""A la rentrée prochaine, nous allons d’ailleurs prendre des mesures pour que les néo-titulaires (NDLR : enseignants débutants affectés pour la première fois) n’aillent pas dans les collèges Ambition Réussite ou des établissements difficiles lorsqu’ils arrivent dans l’académie, sauf s’ils sont volontaires."

Extrait de leparisien.fr du 16.04.08

Répondre à cet article