> 6 - DISPOSITIF > MIXITE SOCIALE, CARTE SCOLAIRE > Mixité sociale, Carte scolaire (Rapport officiel) > Les résultats au bac dans l’académie de Paris sont largement gonflés (85% au (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les résultats au bac dans l’académie de Paris sont largement gonflés (85% au lieu de 66%) par le nombre important d’élèves qui résident dans les académies de Créteil et Versailles

19 avril 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

[La DEPP] précise qu’avec "84,6 % de bacheliers dans une génération", Paris devance toutes les autres académies, mais "bénéficie d’importantes migrations, en provenance des académies voisines. En considérant le lieu de résidence des bacheliers plutôt que l’académie où ils sont scolarisés, la part des bacheliers parisiens dans une génération serait de 66 %", ce qui la met parmi les dernières, avec la Corse, Lyon, Limoges et Aix-Marseille, tandis que les académies de Créteil et de Versailles remontent à 71,6 % et 79,5 %. Seule l’académie de Rennes "affiche une proportion de bacheliers dans une génération supérieure à 80 %, quel que soit le mode de calcul. Elle est suivie par les académies de Dijon et Nice".

Extrait de touteduc.fr du 17.04.12 : Baccalauréat : Versailles et Créteil privées de leurs bons élèves

 

Lire la Note d’information 12.03 Avril : "Résultats définitifs de session 2011 du baccalauréat (pager )

Répondre à cet article