> 5 - Pédagogie en ZEP (49 SR) > Actions pédagogiques AU COLLEGE > Numérique, communication, presse (Collège) > B* Journal solidaire entre le collège RRS Langevin à Hagondange (Moselle) et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Journal solidaire entre le collège RRS Langevin à Hagondange (Moselle) et le collège Abdoulaye Mathurin Diop à Dakar

18 juillet 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Papiers croisés : journal solidaire entre deux collèges, l’un RRS au nord (Hagondange) et l’autre au Sud (Dakar)

Collège [RRS] Langevin
2 rue Jean Moulin, 57304 Hagondange
Fiche académique
Auteur : Gillet Thierry
Mél : thierry.gillet@ac-nancy-metz.fr

Papiers croisés est un journal de 16 pages, publié chaque année par un établissement du Nord et un établissement du Sud. Les Collèges Paul Langevin (Hagondange, Moselle) et Abdoulaye Mathurin Diop (Dakar, Sénégal) publiaient déjà chacun leur journal scolaire : Les Echos de la savane, au nom évocateur puisqu’il s’intéressait à l’Afrique (plusieurs fois récompensé par le jury du Concours Varenne) et Mathurin Presse (seul journal collégien présenté au Festival International des Journaux Lycéens de Dakar). La volonté de publier un journal, non plus sur l’Afrique, mais avec un pays africain, et l’ouverture internationale des deux établissements les ont conduits à construire, avec l’aide de la DAREIC, un projet d’éducation au développement et à la solidarité internationale. La mise en relation entre les deux collèges a été facilitée par le CLEMI.

Plus-value de l’action
Engagement actif des élèves dans un projet respectant la logique du développement durable. Coopération permettant la parution du journal dans les 2 pays.

Nombre d’élèves et niveaux concernés
Depuis 2011, une classe de 5ème travaille au projet jusqu’en 3ème, avec des séances d’accompagnement éducatif pour les élèves de 5ème ayant changé de classe.

A l’origine
L’établissement développait des actions de solidarité internationale (dons en faveur d’associations humanitaires et d’ONG). Il publiait un journal Les Echos de la savane, qui portait sur ces actions de solidarité en faveur de l’Afrique. Un stage « L’Ecole acteur de solidarité internationale parmi d’autres » organisé par la DAREIC, a permis de redéfinir notre projet autour de l’éducation au développement et à la solidarité internationale.

Objectifs poursuivis
Le projet s’inscrit dans l’objectif 3 du projet d’établissement : « promouvoir le développement culturel, les échanges internationaux et l’ouverture sur l’environnement social ».
- Le partage culturel :
• Apprendre de l’autre et confronter parfois les situations.
• Amener les élèves à avoir un autre regard sur l’autre, en travaillant ensemble.
• Mettre les élèves en situation d’échanges lors d’activités culturelles (lectures, rencontres avec un écrivain et avec un artiste).
- L’acquisition des connaissances et des compétences (livret de compétences).
- Le développement de la presse écrite à l’école :
• Diffuser ces informations auprès d’un plus large public.
• Créer un moyen d’expression qui repose sur la solidarité internationale, la diversité et les échanges.
• Inciter les élèves à lire la presse écrite.

Description
Un partenariat a été mis en place avec un collège du Sénégal, le collège Adoulaye Mathurin Diop (Dakar). C’est un projet éducatif pluridisciplinaire, transversal, basé sur la méthodologie de projet, respectant la logique du développement durable et intégrant un engagement actif des élèves. Ce sont les travaux de classe qui sont privilégiés, avec un comité de suivi constitué du principal adjoint et du professeur d’histoire géographie.

Modalité de mise en œuvre
Plan d’action : l’organisation de la conférence de rédaction, la réalisation de la maquette, le travail dans les classes (recherche documentaire et rédaction des articles), la sortie du journal (parution annuelle). La DAREIC et CLEMI ont aidé à la mise en place du projet. Le Syndicat intercommunal Hagondange-Mondelange a financé une large partie de la publication du journal (1000 exemplaires en couleurs en France et au Sénégal) et des voyages scolaires au Sénégal et en France. Le Conseil Général de la Moselle a contribué au financement en 2013. La comptabilité du projet a été intégrée à celle du Foyer socio-éducatif du collège.

Trois ressources ou points d’appui
- Soutien de la DAREIC et du CLEMI.
- Volonté des élèves. L’esprit d’ouverture et l’esprit critique des élèves, la plus-value apportée à leur travail par la publication du journal et les prix académiques et nationaux reçus.
- Les rencontres et échanges entre les deux collèges.

Difficultés rencontrées
On se heurte à des difficultés organisationnelles (pour travailler sur plusieurs années avec les mêmes élèves) et financières. L’obtention de subventions est toujours tributaire des capacités du moment des différents partenaires, voire impossible pour certains d’entre eux. Cela représente un poids difficile s’agissant d’un projet de longue durée.

Moyens mobilisés
Français, Mathématiques, Histoire-Géographie-Education civique, Arts Plastiques et Documentation Les échanges entre les deux collèges s’effectuent par Internet (courriel, Facebook et Skype). La maquette du journal est conçue à partir du logiciel Openoffice Impress (logiciel gratuit). Le journal est publié dans les deux pays (l’impression au Sénégal est prise en charge). Le Collège de Hagondange a fourni aussi un ordinateur, une imprimante et un appareil photo numérique. Il a pris en charge le voyage en France du Principal et de deux professeurs de Français de Dakar l’an dernier. Cette année, un groupe d’élèves français a fait le voyage de Dakar et en retour un groupe d’élèves sénégalais est venu à Hagondange.

Partenariat et contenu du partenariat
Syndicat intercommunal Hagondange-Mondelange et Conseil Général de la Moselle. Aide à la mise en place du projet et financement.

Evaluation
Rédaction commune d’un journal par des élèves de culture et de niveau de vie différents : compétences sociales et civiques, esprit critique et d’ouverture, maîtrise des TICE.

Documents
- Bilan de l’action
- Interview des acteurs (vidéo réalisée par le Républicain Lorrain le 27 juin 2013)
- [Papiers croisés :
4 numéros du journal consultables

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
- Evaluation interne : les items du livret de compétences sont-ils acquis ?
- Evaluation interne par les partenaires pour renouveler le contrat de partenariat.
- Evaluation externe par le jury du concours académique des journaux scolaires (fiche) et du Festival International des journaux scolaires de Dakar.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Les élèves témoignent d’un large esprit d’ouverture et d’esprit critique. Ils ont appris à adapter leur langage par rapport au public concerné (interview des personnalités du monde des Arts et des Lettres, lecteurs du journal). La publication du journal donne une plus-value à leur travail : les élèves sont fiers de voir que leurs articles sont publiés.
- Sur les pratiques des enseignants : Soutenir un projet de longue durée avec des élèves différents. Intégration des TICE. Travail de recherche et d’écriture dans le cadre disciplinaire en fonction des thèmes choisis pour le journal.
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Travail en coopération avec des professeurs étrangers. Projet sur le long terme.
- Sur l’école / l’établissement : Ce projet d’éducation au développement et à la solidarité internationale a été validé par la DAREIC et a permis au collège de recevoir le label « Etablissement solidaire ». Ouverture vers un autre pays, voyages d’échanges. Mise en place concrète de l’axe 3 du projet d’établissement.
- Plus généralement, sur l’environnement Partenariat avec les collectivités territoriales. Implication des parents d’élèves par l’utilisation d’Internet. Contacts avec des associations dans le cadre d’interviews et visites culturelles.

Extrait du site expérithèque : Papiers croisés : journal solidaire entre deux collèges, l’un RRS au nord (Hagondange) et l’autre au Sud (Dakar)

Répondre à cet article