> POLITIQUE EDUCATIVE DE LA VILLE > POLITIQUE DE LA VILLE. Types de documents > Politique Ville (Dossiers et Guides) > Les différents plans banlieue (La Croix, Le Figaro). Qui a lancé le slogan du (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les différents plans banlieue (La Croix, Le Figaro). Qui a lancé le slogan du plan Marshall pour les banlieues ?

31 juillet 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

 »

1977 : premier plan banlieue « habitat et vie sociale » dans 53 banlieues.

1981 : instauration des ZEP (zones d’éducation prioritaire).

1996 : « plan Marshall » ou « pacte de relance pour la ville » qui institue les ZUS (zones urbaines sensibles), les ZFU (zones franches urbaines) et les ZRU (zones de redynamisation urbaine).

1997 : création d’une police de proximité.

1999 : premier plan Jospin « de rénovation urbaine et de solidarité ».

2000 : loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain qui impose aux villes de disposer d’au moins 20 % de logements sociaux.

2001 : second plan Jospin pour la rénovation urbaine et l’amélioration de la qualité de vie.

2005 : plan de rénovation urbaine de Jean-Louis Borloo et création de 41 nouvelles ZFU.

2008 : plan « espoir banlieue » de Fadela Amara concentré sur 215 quartiers, qui prévoit l’intégration de 4 000 policiers et la création de « délégués du préfet » dans les zones sensibles.

Février 2013 : lancement du plan Ayrault, qui concentre les moyens de la politique de la ville sur 1 000 quartiers jugés prioritaires (au lieu de 2 500), met en place des « emplois francs » en remplacement des ZFU et prévoit que 30 % des emplois d’avenir bénéficient à des habitants de ZUS

Extrait de lacroix.fr du 31.07.13 : Les différents plans -banlkiues

 

Note du QdZ :
L’expression "plan Marshall pour les banlieues a été lancée en 1995 par Jacques Chirac en 1995 avant d’être reprise par Nicolas Sarkozy en 2008 avec le "plan Espoir banlieues"

Voir le Figaro du 23.07.13 : 40 ans de plan banlieue
1996 : « plan Marshall »
En 1995, le président de la République Jacques Chirac dénonce « la fracture sociale » et annonce un « plan Marshall » pour les banlieues qui devient « le pacte de relance pour la ville » en 1996. Son premier ministre Alain Juppé annonce 68 mesures pour mettre en place ce pacte de relance. Il institue 30 zones franches urbaines (les entreprises y sont exonérées d’impôts et de charges sociales, à condition d’embaucher les jeunes des quartiers).

Répondre à cet article