> INEGALITES SCOLAIRES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > OUVERTURE SOCIALE > Cordées de la réussite > Cordées de la réussite (Actions locales et académiques) > Cordées de la réussite au lycée Ambition réussite Saint-Exupéry de Fameck avec (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Cordées de la réussite au lycée Ambition réussite Saint-Exupéry de Fameck avec l’Ecole navale

14 novembre 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

Trois ans après le lancement des Cordées, « 20 % de nos bacheliers étaient en dispositif d’excellence », ajoutait-il, qu’il s’agisse de Sciences Po, de classes préparatoires aux grandes écoles, d’écoles d’ingénieurs… « Notre objectif est d’entraîner les élèves vers des études où ils n’auraient pas eu l’idée d’aller ». Et le travail d’orientation commence dès la première. Dans le cadre du projet de l’élève, « l’accompagnement se décline pendant les heures de cours et l’accompagnement personnalisé ».

« L’effet Cordées » se ressent sur tout un district », remarque Jean-François Reinert, avec, énumère-t-il, « 64 % des collégiens qui se dirigent en lycée général et technologique, 98 % de bacheliers professionnels qui ont une chance d’obtenir le bac à l’issue de leurs trois années ».

Extrait de vosgesmatin.fr du 12.11.2013 : L’effet « Cordées »

 

Le projet HORIZONS s’inscrit dans le cadre des Cordées de la Réussite, programme interministériel ayant pour objectif de favoriser l’accès aux grandes écoles des élèves issus de milieux modestes.

Une trentaine d’élèves de première et de deuxième année de l’École navale encadreront durant l’année scolaire près de quatre-vingt lycéens répartis entre la seconde et la terminale de toutes les filières (L, ES et S) avec un objectif principal : donner envie !

L’objectif principal du programme HORIZONS est en effet de donner envie aux lycéens issus de milieux défavorisés de poursuivre des études dans l’enseignement supérieur à l’issue du baccalauréat. Pour ce faire, des activités variées seront proposées aux lycéens dans le cadre de leurs rencontres mensuelles avec leurs tuteurs sur le site de l’École navale comme par exemple la fréquentation du simulateur de navigation, la mise en pratique de l’anglais, des échanges sous forme de débat, des séances de voile sur le plan d’eau.

Ces séances seront complétées par des sorties hors du site de l’École navale à dominante culturelle. Le salon Azimut organisé à Brest sera par ailleurs l’occasion d’aborder concrètement pour les élèves et leurs tuteurs les questions liées à l’orientation post-baccalauréat.

Extrait du site du Ministère de la Défense du 12.11.2013 : Projet Horizons à l’Ecole navale ou les cordées de la réussite

Répondre à cet article