> 4 - Education prioritaire > MATERNELLE et Petite enfance (10 SR) > Rapports officiels (Maternelle) > Un rapport de la CNAF sur l’accueil des jeunes enfants

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Un rapport de la CNAF sur l’accueil des jeunes enfants

13 février 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

Seule la moitié des 2,4 millions d’enfants de moins de trois ans dispose d’une place dans un des différents modes d’accueil (crèche, assistante maternelle, école maternelle et emploi à domicile) rappelle l’Observatoire national de la petite enfance de la Caisse nationale d’allocations familiales (Cnaf) dans son bilan annuel (données 2011, voir "Pour en savoir plus"). Les départements de l’Ouest et du Centre de la France sont relativement mieux couverts, avec des taux supérieurs à 66 %, mais la couverture est inférieure à 49 % dans la plupart des départements du Sud comme le montre la carte ci-dessous1.

[...] La fécondité s’est stabilisée et le taux d’accueil des enfants de deux ans en maternelle aussi. Au cours de cette période, la capacité totale d’accueil est passée de 48,3 à 52,2 % des enfants de moins de trois ans.

Les conséquences

Faute de solution d’accueil pour les jeunes enfants, une part des femmes persiste à ne pas pouvoir avoir accès au marché du travail, ou se contente d’emplois à temps partiel faute de mieux. 73 % des parents actifs à temps complet ayant des enfants en bas âge doivent travailler de façon décalée 2, selon la Cnaf.

Le manque de places d’accueil collectif frappe pour l’essentiel les couples les moins aisés, ce mode de garde (hors famille) restant le moins onéreux.

Extrait de observations du 10.02.14 : La moitié des moins de trois ans n’ont pas de place d’accueil

 

Le rapport de la CNAF (41p.) : L’accueil du jeune enfant en 2012. Données statistiques

Répondre à cet article