> ACTEURS /POSITIONS > ACTEURS > Parents > Parents (Etudes) > Relation famille-école. Georges Fotinos commente sa dernière enquête auprès (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Relation famille-école. Georges Fotinos commente sa dernière enquête auprès de chefs d’établissement, directeurs d’école et parents : "le grand point noir concerne la relation avec les professeurs"

26 novembre 2015 Version imprimable de cet article Version imprimable

Georges Fotinos, ex-IGEN, a interrogé des chefs d’établissement du primaire et du secondaire, mais aussi des parents d’élèves. Sa dernière enquête permet de dresser un état des lieux global des relations école-parents. Interview.

Comment se portent les liens entre les parents et l’école ?
Les réponses des 3 acteurs concernés (directeurs d’école, chefs d’établissement du secondaire, parents d’élèves) permettent de trouver des lignes communes, qui montrent que les liens entre parents et école ne sont pas rompus. Mais des signaux inquiétants indiquent qu’ils sont en danger.

Ainsi, la même proportion (55%) de directeurs, de principaux, de proviseurs et de parents considèrent que le climat scolaire est bon… Mais il y a quand même 13% de parents et de chefs d’établissement qui estiment que les relations parents-école sont mauvaises !

Il faut aussi noter que les parents et les chefs d’établissement sont d’accord pour dire qu’il y a parfois une forte intrusion de certaines familles, débouchant sur des cas de harcèlement, d’agression ou de violence.

Le grand point noir concerne la relation avec les professeurs…
26% des parents considèrent que les enseignants ne les informent pas régulièrement sur les progrès et difficultés de leurs enfants. 46% des familles pensent aussi que les profs ne font pas le nécessaire pour avoir une “relation positive” avec elles – par exemple, pour leur donner des informations lors d’un rendez-vous, au lieu de leur faire la morale.

Les chefs d’établissement n’ont pas le même avis : 93% pensent que les professeurs informent assez les parents sur les progrès des élèves. Pourquoi ? Parce qu’ils pensent que l’équipe éducative fait de son mieux. Nous avons affaire à une divergence d’opinions qui reflète l’absence d’un langage commun, d’un projet créé en amont avec les parents.

A travers mes différentes enquêtes menées depuis 2004, je peux affirmer qu’en 10 ans, les liens parents-enseignants se sont distendus, et la situation s’aggrave. L’Ecole se ferme, face à des parents de plus en plus intrusifs, devenus “consommateurs”. 20% des familles se considèrent comme usagers d’un service public… si ce service n’est pas à la hauteur, ils se sentent en droit de faire des réclamations, et si elles ne sont pas prises en compte, ils changent de crèmerie (en partant dans le privé) ou se mettent à harceler les équipes pédagogiques.
[...]

Extrait de vousnousils.fr du 26.11.15 : Parents-profs : comment rétablir le dialogue et une relation de confiance

 

Voir aussi (avril 2015) Georges Fotinos lance une nouvelle enquête sur les relations parents-école avec un questionnaire en ligne destiné aux parents

Répondre à cet article