> 3 - Les positions de l’OZP > L’OZP a été reçu le 3 janvier 2017 au cabinet de Najat Vallaud-Belkacem. Compte (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’OZP a été reçu le 3 janvier 2017 au cabinet de Najat Vallaud-Belkacem. Compte rendu synthétique

5 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

A la demande du cabinet, une délégation de l’OZP a été reçue au MEN le 3 janvier 2017 par Eric Tournier, conseiller en charge de l’éducation prioritaire, en présence de Marc Bablet, chef du bureau de l’éducation prioritaire à la Dgesco.

Eric Tournier souligne que le dispositif d’éducation prioritaire marche maintenant sur deux jambes, le volet pédagogique et le volet mixité sociale. La carte de l’éducation prioritaire devrait, comme cela était prévu, être mise à jour pour la rentrée 2019.

Le « Plus de maîtres que de classes » est un succès et concerne les deux tiers des écoles en éducation prioritaire (92% pour les REP+). 1 900 postes supplémentaires seront créés à la rentrée 2017.
La scolarisation des moins de trois ans progresse également en éducation prioritaire (21% dans le dispositif et 23% en REP+) contre 9% seulement hors éducation prioritaire. Une action commune avec la CAF vise à développer la demande sociale.

Marc Douaire, au nom de l’OZP, estime que la refondation va dans le bon sens. Il met en avant la centration sur le pédagogique, la continuité pédagogique dans le cadre de la scolarité obligatoire, la notion de collectif professionnel… Il insiste sur le sens de l’éducation prioritaire contre les risques de dispersion et la tentation de considérer l’éducation prioritaire comme un simple instrument d’obtention de moyens supplémentaires.
Pour l’OZP, la priorité est de sanctuariser tout ce qui lui paraît positif : les moyens, la carte jusqu’en 2019, les personnels sur poste spécifique, le dispositif PDMQDC et la scolarisation des moins de trois ans, la pondération, l’allocation progressive des moyens, la formation de formateurs éducation prioritaire...

 

Des échanges ont eu lieu en particulier sur les points suivants :
L’OZP se félicite du pilotage national impulsé notamment par la Dgesco mais fait état de difficultés encore au niveau académique et local et souhaite une injonction plus forte du MEN auprès des ESPE sur la formation initiale.

L’OZP salue les progrès réalisés dans la gestion des carrières. Il attire l’attention sur le devenir des personnels des fonctions spécifiques, notamment des coordonnateurs, à qui on devrait proposer d’autres perspectives que de passer le concours de chef d’établissement. Des pistes ont été évoquées, dont certaines pourraient figurer dans les lettres de mission.
Le ministère a précisé que 80% des formateurs et 70% des coordonnateurs bénéficiaient actuellement d’une lettre de mission. Par ailleurs, le profilage des postes est la règle maintenant pour les formateurs REP+ et est général pour les PDMQDC.

&nbsp ;

Note du QZ : Un compte rendu beaucoup plus développé de cette entrevue a été envoyé avec le numéro de janvier du Courrier des adhérents.

La nouvelle année est l’occasion pour l’OZP d’inciter les lecteurs du site et les abonnés à la Lettre de l’OZP à nous rejoindre et à soutenir notre action en adhérant à l’association pour l’année civile 2017.
Pour cela, il suffit d’adresser un chèque de 10 euros à l’ordre de l’OZP à l’adresse suivante
OZP 15 place d’Aligre 75012 Paris
accompagné du bulletin d’adhésion suivant :
http://www.ozp.fr/spip.php?article19884

Les prochains nouveaux adhérents recevront le dernier numéro du Courrier des adhérents avec le compte rendu détaillé de l’entrevue au MEN.

Rappelons que l’AG annuelle de l’association aura lieu le mercredi 11 janvier 2017 de 15h à 17h au Collège Poquelin
6 rue Molière 75001 Paris
(métro Palais Royal ou Pyramides)
L’AG est ouverte aux non-adhérents qui souhaitent s’informer.

Répondre à cet article