> 6 - Pédagogie / Formation > Pédagogie (généralités) > "Constructivisme ou enseignement explicite ?", un article de Pierre Cieutat (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Constructivisme ou enseignement explicite ?", un article de Pierre Cieutat et Sylvain Connac (Les Cahiers pédagogiques)

12 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

Constructivisme ou enseignement explicite ?
Pierre Cieutat et Sylvain Connac

L’enseignement explicite est parfois présenté en opposition aux théories constructivistes et socioconstructivistes. Cet article présente les liens qui existent entre ces conceptions pédagogiques et didactiques, pour dépasser une opposition stérile et tenter une : appréhension globale de l’acte d’enseigner.

[...] La notion d’explicitation appartient tout autant au champ du constructivisme qu’à celui de l’enseignement explicite. « Un bon enseignant doit disposer de toutes ces techniques et s’en servir à bon escient, selon les notions, l’âge des élèves, la place dans la programmation et selon les contextes. Lorsque certains courants de recherche tentent de faire croire que certaines démarches seraient intrinsèquement meilleures que d’autres, ils se trompent. Par exemple, l’instruction directe, très « étapiste » et procédurale, peut être pertinente dans certains cas, mais il ne faut pas laisser accaparer le terme « explicite » pour cette seule acception : une démarche de résolution guidée peut être très explicite. Il existe mille et une manières de conduire un enseignement plus ou moins explicite. Attention au hold-up sémantique ! [8] »

Le constructivisme, en priorisant les mécanismes de l’appréhension des connaissances chez l’apprenant, oblige à dissocier ce qui est de l’ordre de l’enseignement et ce qui est de l’ordre de l’apprentissage. Un dispositif pédagogique efficace aurait donc tout intérêt à inclure dans ses préoccupations ces deux versants ; l’un n’exclut pas l’autre. En étant précis sur les concepts, nous pourrons éviter les amalgames du type socioconstructivisme et laxisme pédagogique. Les apprenants n’apprennent pas seuls, cependant ils ne sont pas non plus passifs, ils sont partie prenante de leurs apprentissages.

Pierre Cieutat
Professeur des écoles-formateur

Sylvain Connac
Maître de conférences en sciences de l’éducation à l’université Paul-Valéry de Montpellier, membre du comité de rédaction des Cahiers pédagogiques

Extrait de cahiers-pedagogiques.com du 03.05.17 : Constructivisme ou enseignement explicite ?

Répondre à cet article