> 4 - Education prioritaire. 250 sous-rubriques (SR) > POSITIONS (5 SR) > Autres positions : association, journaliste, observateur, personnalité... (...) > Le Musée du nouveau quartier des Confluences à Lyon reçoit de nombreuses (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le Musée du nouveau quartier des Confluences à Lyon reçoit de nombreuses classes de ZEP, acueille des 3e en découverte professionnelle et travaille en lien avec l’Ifé (interview ToutEduc)

26 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Les musées et le pouvoir de l’éducation : le point de vue du musée des Confluences, à Lyon

En marge de la manifestation organisée par "Communicating the Museum" autour du "pouvoir de l’éducation" (voir ToutEduc ici), ToutEduc s’est tourné vers la chargée de médiation culturelle pour les scolaires du musée des Confluences à Lyon, un musée "nouvelle génération" qui, dès sa première année, a dépassé le million de visiteurs

ToutEduc : Le rôle des musées a-t-il évolué avec leur environnement politique et social ?

Sylvie Boucherat : Le rôle du musée est de participer à la réussite des jeunes comme futurs citoyens. Aussi, le musée des Confluences, comme de nombreux musées aujourd’hui, se veut être accessible à tous les publics par le biais de sa programmation culturelle. Dans le cadre spécifique de la programmation scolaire, nous sommes attentifs à la sélection des classes participant à des projets. Nous recevons ainsi de nombreuses classes issues de zones d’éducation prioritaire.

Par ailleurs, nous proposons chaque année à des élèves de 3ème d’accomplir leur stage de découverte professionnelle au musée. Cela permet à des jeunes qui n’ont pas les moyens de connaître le musée par le seul biais du réseau personnel, de rencontrer des professionnels et de découvrir les métiers du musée.

Nous donnons ainsi la chance à tous les collégiens de 3ème de l’académie, de connaître le fonctionnement du musée. Ils sont ainsi sélectionnés, à l’aide des services du rectorat, pour leurs seules motivations et curiosités. [...]

ToutEduc : En quoi votre musée est-il différent des musées à thématique dominante ?

Sylvie Boucherat : L’interdisciplinarité permet au musée des Confluences d’être un outil pédagogique incontournable pour le monde éducatif actuellement. Les liens avec l’Ifé et l’ENS sont réels puisque nous sommes partenaires dans le projet sur les enjeux climatiques. Ma collègue de la programmation scientifique avait proposé l’an passé, lors de la COP 21, à une association, Avenir climatique, de rencontrer le public pour simuler une COP.
Nous avons voulu adapter cet évènement à des scolaires. Je me suis alors rapprochée de l’IFE [Institut français de l’éducation] qui avait déjà proposé des simulations de COP pour les enseignants. Nous avons travaillé cette fois à des simulations pour des classes de Seconde : “COP InMy Classroom”. Les élèves ont joué le rôle de représentants de délégations de pays, pour défendre leur pays, leurs intérêts, présenter leur contraintes, vis-à-vis de cet enjeu climatique. Les jeunes ont travaillé tout au long de l’année pour simuler une COP.
[...]

Extrait de touteduc.fr du 21.06.17 : Les musées et le pouvoir de l’éducation : le point de vue du musée des Confluences, à Lyon

Répondre à cet article