> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale AU COLLEGE > Collège (Education artistique et culturelle) > "Roméo kiffe Juliette" au collège REP Voltaire de Sarcelles, une action (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Roméo kiffe Juliette" au collège REP Voltaire de Sarcelles, une action partenariale de long terme en théâtre, chant, danse au sein d’un PEAC

28 juillet 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

EN LUMIÈRE !
Roméo kiffe Juliette au collège [REP] Voltaire de Sarcelles, une action théâtre, chant et danse dans un PEAC

Roméo kiffe Juliette, accueilli dans un cadre partenarial le 14 Juin dernier à la Salle André Malraux de Sarcelles, a couronné une année foisonnante pour trois classes de quatrième et deux classes de sixième impliquées cette anée dans un PEAC où théâtre, chant et danse se sont croisés.
Ce soir là, énergie, enthousiasme, concentration, présence, écoute réciproque, jubilation étaient au rendez-vous à la rencontre d’un public chaleureux mêlant élus, parents, frères et soeurs, professeurs et chefs d’établissement.
De l’atelier théâtre hebdomadaire, animé de novembre à juin par Jean-Baptiste Guintrand, de l’AFAG Théâtre, aux neuf sorties théâtre, cirque et danse, les élèves n’ont jamais cessé d’être immergés dans le monde de la scène et ont mené, à partir du texte de Shakespeare, une réflexion sur les relations filles-garçons à travers le
temps et la littérature jusqu’à transposer, avec leurs mots, la pièce de nos jours.

Une très belle aventure collective prolongée par une correspondance avec les élèves d’une classe théâtre de quatrième, du collège Jean Mounès de Pornic initiée l’an dernier. En effet, tout au long de l’année, les élèves ont échangé des courriers et des vidéos, avec comme fil rouge le parcours artistique vécu par les uns et par les autres. Ils se sont rencontrés à Pornic, les 19, 20 et 21 Juin et se sont mutuellement présenté Le temps des larmes et Roméo kiffe Juliette.

Au fil des années, une culture artistique s’est installée dans l’établissement. Elle crée une belle émulation et concourt à la réussite des élèves : de nombreux anciens investis dans les projets antérieurs sont présents à la représentation et de plus en plus d’élèves de cinquième sollicitent leurs professeurs pour pouvoir intégrer les classes participant au PEAC.

En préambule de la représentation, Sarah Lamy, chorégraphe a proposé un extrait de "Tel qu’il est" pièce créée en 2015 pour huit hommes non danseurs dont font partie deux professeurs du collège de Sarcelles désireux d’éprouver sur le plateau ce que peuvent vivre leurs élèves.
Cette pièce, plusieurs fois récompensée, en faisant “entrer les garçons dans la danse” œuvre de belle manière pour faire bouger les à priori qu’a notre société à l’égard des hommes danseurs.

Vidéo du spectacle
Teaser du reportage “Tel qu’il danse”

Extrait de DAAC’tualité de juillet 2017 N°14 : EN LUMIÈRE !

Répondre à cet article