> 6 - Pédagogie / Formation > Actions locales AU COLLEGE > Français et langues (Collège) > B* Participation de la SEGPA du collège REP Giono de Manosque au projet (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Participation de la SEGPA du collège REP Giono de Manosque au projet :"Histoires cachées" la compagnie Begat Theater

11 octobre Version imprimable de cet article Version imprimable

Histoires cachées en collège

Etablissement
Ecole internationale de Manosque
Manosque
Bassin Manosque
Inspecteur de circonscription pour les écoles primaires
Bernard Fronsacq
Téléphone :0492742311

Autre établissement impliqué dans le projet
Collège [REP] Jean Giono (Segpa)

Equipe pédagogique
Coordonnateur
Cécile ahmed Abdi ( lettres ) Professeur de lettres à l’EIM
Sandrine Sabatier ( documentaliste)
Adresse électronique académique
Bcdi.eim@gmail.com
sandrine.sabatier-robino@ac-aix-mar...
Autres membres de l’équipe pédagogique
Sarah Monaco arts /Françoise Le Goff ( musique)

Constat à l’origine de l’action
Des jeunes du même âge dans 2 structures différentes : lutte contre les préjugés /favoriser le mieux vivre ensemble. Cette action artistique avait pour but d’apprendre à mieux se connaître, se parler et peut-être faire évoluer opinions et préjugés, puiser dans la différence pour favoriser le respect et la compréhension de l’autre.

Changements attendus
Des rencontres très riches entre élèves et des moments de partage qui permettent à chacun de s’accepter avec ses différences et de se rendre compte que ce sont des jeunes avec les mêmes désirs les mêmes aspirations .

Description de l’action
Au cours de l’année scolaire 2015-2016, la compagnie Begat Theater dirige une action artistique au sein de deux établissements scolaires qui a pour but la création d’un court-métrage autour de la notion de « l’écriture de la pensée ». Ce film, qui abordera les thèmes de l’individualité, de la différence et de l’intimité, sera écrit et réalisé en collaboration avec deux groupes d’élèves à Manosque

Modalités de mise en œuvre
Begat Theater composé de Karin Holmstrom artiste, Philippe Laliard comédien et cinéaste, Dion Doulis comédien et cinéaste, Patrick Goujon écrivain ont voulu intervenir auprès des élèves à l’intérieur de leur école pour leur permettre de s’approprier ou de se réapproprier l’écriture et l’expression créative. Un projet pour développer l’estime de soi et le travail d’équipe.
Dans un premier temps, les élèves se « croiseront » par le biais de leurs écrits, d’octobre à novembre en ateliers d’écriture avec un écrivain Patrick Goujon, avant de se rencontrer dans un deuxième temps. De janvier à mars séance de tournage dans les 2 établissements par les élèves. 1 fois par quinzaine dans le cadre du cours de français, arts et musique.

Nombre d’élèves et niveau(x) concerné(s)
50 élèves de 4ème

Année scolaire de 1ère mise en œuvre
1ère

Durée prévue
6 mois. Ce projet mérite d’être reconduit et qu’il puisse toucher d’autres élèves et surtout qu’il permette encore à des élèves de se croiser se connaître.

Thématiques
x Appétence scolaire
x Climat scolaire
x Enseignement innovant des disciplines
x Interdisciplinarité
x Découverte du monde professionnel

Caractère(s) innovant(s) de l’action
Projet Inter établissements pluridisciplinaire et transversal. Valorisation du court-métrage lors de l’ouverture de la fête du livre jeunesse le 26 Mai 2016 avec la présence de 400 jeunes ( collégiens du département ), familles et professeurs.
Expérimentation dite « au titre de l’article 34 » :
Les ateliers se sont répartis sur le temps scolaires en lettres arts et musique . Parfois à la pause méridienne pour quelques scènes de tournage .

Présentation synthétique de l’action
Begat Theater est intervenu auprès des élèves à l’intérieur de l’école pour leur permettre de s’approprier ou de se réapproprier l’écriture et l’expression créative. Un projet pour développer l’estime de soi et le travail d’équipe.
Outre l’aspect créatif et artistique, écriture et cinéma , ce projet est aussi un projet de société. Begat Theater a fait le choix de travailler avec deux groupes d’élèves de niveaux et situations sociales différentes venant de deux établissements publics, l’un avec entrée sur concours et places limitées et l’autre classé en REP avec un nombre d’élèves élevé.
L’école, un des seuls lieux qui rassemblent, indépendamment de l’origine et de la religion devrait être l’endroit parfait pour mettre en relation ces élèves qui n’ont pas l’habitude de se fréquenter.
Dans un premier temps, les élèves se « croiseront » par le biais de leurs écrits, avant de se rencontrer dans un deuxième temps. Les objectifs : apprendre à se connaître, se parler et peut-être faire évoluer opinions et préjugés, puiser dans la différence pour favoriser le respect et la compréhension de l’autre. Par le sentiment d’appartenance à ce projet créatif, les élèves vont peut-être pouvoir aller au-delà des stéréotypes et se voir tout simplement comme des jeunes du même âge vivant dans la même ville….

Lien vers le site internet où est/sera déposé le projet
Site du Begat Theater

Appuis de l’action
1000 euros par établissement
Aide et Donation à la compagnie Begat Theatre

Personnel(s) ressource(s)
Chefs d’établissement / directeur Segpa /Professeurs
Les chefs d’établissement ont soutenu ce projet . L’inspectrice du primaire 04 était présente à la journée d’ouverture de la fête du livre jeunesse et a assisté à la projection. Merci d’en informer les inspecteurs.

Partenariat et contenu du partenariat
Begat theatre /, association Eclat de lire

Restitution envisagée
Valorisation du court-métrage lors de l’ouverture de la fête du livre jeunesse avec la présence de 400 jeunes ( collégiens du département), familles et professeurs
Rencontre entre élèves et équipe pour un goûter commun de clôture

- Indicateurs quantitatifs prévus pour l’évaluation de l’action
Productions des élèves
Réalisation du court métrage
- Indicateurs qualitatifs prévus pour l’évaluation de l’action
Confiance en soi
Collaboration des élèves
Communication entre élèves

Modalités prévues
Projection du court-métrage lors de l’ouverture de la fête du livre jeunesse à Manosque 26 mai 2016 : dans l’après-midi à 300 scolaires à 200 personnes le soir ( famille professeurs public de la fête du livre)

Evolution des indicateurs
- quantitatifs
/ productions d’écrits/ nbre de prises de vue (toujours envie de mieux faire) /rencontres entre élèves
- qualitatifs
Investissements / enthousiasme /relations entre élèves/confiance en soi

Effets constatés
- sur les acquis des élèves
Plaisir d’écrire et de jouer. Plaisir à partager
- Sur les pratiques des enseignants
Sortir du cadre traditionnel de la classe . Pluridisciplinarité. Plus de sens dans les apprentissages
- Sur le leadership et les relations professionnelles
Très bonnes relations entre tous les partenaires de disciplines différentes de niveaux différents. Meilleure connaissance des publics élèves ( Segpa et enseignement traditionnel)
- Sur l’école / l’établissement
Court métrage très remarqué par élèves parents institution
- Plus généralement, sur l’environnement

Reconduite ou arrêt de l’action ?
Reconduite peut-être

Transfert possible de tout ou partie de l’expérimentation vers
Nous avions envisagé d’associer les professeurs de langues

Extrait de pedagogie.ac-aix-marseille.fr du 29.06.17 : EIPACA segpa Giono histoires cachées (8 pages)

Répondre à cet article