> 8 - Agenda > Agenda des prochaines manifestations > Du 16 au 19 novembre 2017 à Paris, Salon européen de l’éducation : innovation, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Du 16 au 19 novembre 2017 à Paris, Salon européen de l’éducation : innovation, engagement et numérique (avec des présentations d’initiatives en Education prioritaire)

18 octobre Version imprimable de cet article Version imprimable

Salon européen de l’éducation, 16 au 19 novembre 2017, innovation, engagement et numérique

Vidéo

L’impact du numérique – ses outils, ses techniques, ses usages, ses acteurs – sur l’éducation, les élèves, les enseignements et l’organisation scolaire est incontestable ; le numérique participe activement à la fabrication des environnements innovants d’apprentissage. En même temps, en est-il pour autant un facteur déclencheur ? Amplificateur de ces évolutions silencieuses ? Ou cause de rupture de la « forme » scolaire même, en cassant brutalement le « logiciel » académique ?

Les expérimentations sur les usages numériques, les retours d’expériences sur les programmes d’équipement numérique dans de multiples terrains, le rapport de l’inspection générale et des acquis de la recherche internationale convergent pour signaler que le grand soir du numérique n’est pas arrivé comme certains le souhaitaient ; le numérique ne résout pas à lui seul magiquement tous les maux de l’éducation : inégalités persistantes, décrochage scolaire précoce, désengagement des jeunes, tendances des marchés de l’emploi ; des mouvements de fond plus intenses traversent enseignants et élèves qui parviennent peu ou prou à « transformer l’école » .

En 2011, dans son rapport The future of learning, la Commission européenne identifiait trois grands défis éducatifs qui interrogent autant les pratiques sociales que les organisations locales et l’Institution ; ils concernent tous les degrés de l’enseignement et impliquent les élèves et tous les adultes, qu’ils soient enseignants, éducateurs, cadres ou parents.

Les grands rendez-vousEducatec-Educatice/Ligue de l’enseignement sont construits autour de trois grands défis éducatifs qui interrogent autant les pratiques sociales que les organisations locales et l’Institution :

> Dans quelle mesure le numérique participe à la personnalisation des apprentissages ?
> Comment le numérique contribue-t-il à changer la « forme » scolaire ?
> Le numérique facilite-t-il la coopération par, avec et pour tous les élèves et leurs enseignants dans les apprentissages ?

Chaque participant pourra construire son parcours sur ces trois jours et entrer de différentes manières dans les défis, avec des keynotes inspirantes, des « controverses » dynamiques, des stand up sur les pratiques peu connues encore et des ateliers pour expérimenter, s’initier, tester des outils ou pratiques et en parler.

 

Mercredi 15 novembre : personnaliser pour favoriser la réussite de tous les élèves

- Keynote : dans quelle mesure le numérique permet-il de personnaliser les apprentissages ?

- Présentation d’initiatives utilisant les outils numériques pour concilier apprentissages individuels et collectifs

Notamment :

> Badges numériques de compétences et auto-évaluation par formulaire en ligne, Eric Duchateau, Collège [REP+] Albert Roussel, Académie de Lille

[...]

> Dispositif ADELL (Aide aux devoirs et aux leçons en ligne), Jérémie Pelé, Collège [REP+] Georges Rouault, Académie de Paris.

[...]

Téléchargez la présentation détaillée des initiatives

- Controverse : la personnalisation des apprentissages rendue en partie possible par le numérique est-elle compatible avec le système éducatif actuel ?

Ce temps de controverse rassemble les porteurs d’initiatives ayant effectué une présentation de leur projet en amont et Annie Di Martino, Professeure d’histoire-géographie au collège Anatole France des Clayes-sous-Bois et co-auteure du livre « Socle commun de compétences : pratiques au collège ».

Animation : Pascale Montrol-Amouroux est cheffe du département du développement des usages et de la valorisation des pratiques au Ministère de l’Éducation Nationale.

 

Jeudi 16 novembre : changer la « forme » scolaire

- Keynote : dans quelle mesure le numérique permet-il de changer la forme scolaire ?

- Atelier : 10 idées pour construire sa classe inversée

- Présentation d’initiatives qui réinventent les espaces de travail et les dispositifs pédagogiques

- Controverse : suffit-il d’innover dans l’école par l’architecture et le design pour en changer la forme ?

 

Vendredi 17 novembre : coopérer pour apprendre

- Keynote : dans quelle mesure le numérique favorise-t-il la coopération et la co-construction des savoirs ?

- Atelier : les open badges : un outil pour favoriser la reconnaissance des compétences informelles

- Présentation d’initiatives qui utilisent les outils numériques pour transformer les approches pédagogiques et les formes d’apprentissage

> Défiweb 45 : Théodule et la malédiction des 6 pierres, Dominique Pichard, Direction des services départementaux de l’éducation nationale du Loiret, Académie d’Orléans-Tours

[...]

> Luciesphère, la webradio pédagogique, Rachid Sadaoui et Mathieu Asseman, Collège [REP+] Lucie Aubrac, Académie de Lille

[...]

Téléchargez la présentation détaillée des initiatives

- Controverse : a-t-on vraiment besoin du numérique pour favoriser la coopération à l’école ?

Extrait de viaeduc.fr : Salon européen de l’éducation, 16 au 19 novembre 2017, innovation, engagement et numérique

Répondre à cet article