> 6 - Pédagogie / Formation > Pédagogie (généralités) > Dans la Lettre de l’éducation : - la qualité de la vie à l’école ne suffit pas (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Dans la Lettre de l’éducation : - la qualité de la vie à l’école ne suffit pas à garantir les résultats - Marie-Rose-Moro : La bienveillance est à la fois un postulat éthique et un choix pragmatique

11 octobre Version imprimable de cet article Version imprimable

La qualité de la vie à l’école ne suffit pas à garantir les résultats

Personne n’est hostile au bien-être à l’école. Et tout le monde est persuadé qu’il est un facteur favorable aux performances scolaires. Mais, entre ces deux objets complexes et évolutifs, les relations de causalité restent difficiles à établir scientifiquement

La qualité de vie à l’école est-elle un facteur de réussite en termes de performances scolaires ? On se doute que oui. Mais, jusqu’à présent, on ne peut pas le prouver. Sur ce thème, la littérature scientifique internationale des vingt dernières années, passée au peigne fin par un rapport du Conseil national d’évaluation du système scolaire (Cnesco), ne permet pas de trancher. [...]

Extrait de lalettredeleducation.fr du 09.10.17 : La qualité de la vie à l’cole

 

Marie-Rose Moro : « La bienveillance est à la fois un postulat éthique et un choix pragmatique »

Marie-Rose Moro est professeure de pédopsychiatrie à l’université Paris-Descartes, chef de service de la Maison des adolescents

[...] Certains objecteraient que la bienveillance est un concept sans assise scientifique...
La bienveillance comprend l’empathie. Et les travaux sur l’empathie impliquent différentes disciplines qui vont de la neurobiologie à la psychanalyse. L’empathie a aussi une dimension politique, puisqu’elle détermine le lien à l’autre, le rapport au collectif et l’expérience du vivre-ensemble. C’est une notion à la fois très intime et collective, dont on trouve les soubassements philosophiques du côté de Paul Ricoeur, de Jacques Derrida ou d’Hélène Cixous aujourd’hui. La bienveillance est donc tout sauf un concept mou. [...]

Extrait de lalettredeleducation.fr du 09.10.17 : Marie-Rose Moro : « La bienveillance est à la fois un postulat éthique et un choix pragmatique »

 

Extrait de lalettredeleducation.fr du 09.10.17 : La Lettre de l’éducation, n° 931

Répondre à cet article