> 6 - ACTEURS et POSITIONS > ACTEURS (rubriques) > PARENTS > Actions locales en direction de parents immigrés ou voyageurs > Nouer des liens avec les parents d’élèves allophones grâce à l’association (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Nouer des liens avec les parents d’élèves allophones grâce à l’association Faciliter le langage aux enfants (FLE) (Ifé).

4 avril 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

Nouer des liens avec les parents d’élèves allophones

Françoise Estival est une professeure des écoles expérimentée qui exerce dans la Drôme. Depuis 2002 elle a une mission d’accueil et d’accompagnement de parcours de scolarisation d’élèves allophones nouvellement arrivés au sein du dispositif UPE2A. Dès le départ, cette enseignante a rapidement constaté que le temps dédié à l’apprentissage de la langue française et celui de l’accompagnement dans le processus d’acculturation à l’école étaient bien insuffisants. Elle a alors fondé une association Faciliter le langage aux enfants (FLE).

L’association Faciliter le langage aux enfants (FLE) existe depuis une quinzaine d’années. Si l’intention d’origine était de pallier les manques de l’institution scolaire, ce qu’il en est advenu dépasse ce qui peut être fourni par l’école. Le principe fondateur est le lien avec l’enfant, le lien avec la famille : « C’est un lien dans la difficulté à faire des liens quand on arrive, c’est une possibilité de socialisation. »

Extrait de centre-alain-savary.ens-lyon.fr du 30.03.18 : Nouer des liens avec les parents d’élèves allophones

Répondre à cet article