> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale A L’ECOLE > Ecole (Numérique, Communication, Presse) > B* Utilisation de QR Code et réalité augmentée dans la pratique de la classe à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Utilisation de QR Code et réalité augmentée dans la pratique de la classe à l’école REP Les Homérides de Limoges

9 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Utilisation de QR Code et réalité augmenter dans la pratique de la classe

Ecole élémentaire publique
6 RUE HOMERE , 87280 LIMOGES
Site :
ecole.panazol@wanadoo.fr

Auteur : Marquet Jean-Christophe
Mél : ecole.panazol@wanadoo.fr

Les QR codes ou images interactives s’insèrent dans les différentes traces, leçons, ou documents pédagogiques afin d’amener un plus dans la pratique pédagogique. Ils permettent d’enrichir ou de faire des liaisons entre des documents différents et des ressources accessibles ailleurs que sur du papier (vidéo, son, QCM,….). C’est une façon aussi de pratiquer une pédagogie différenciée notamment avec les enfants ayant des troubles dys en leur amenant du son, de la dictée au clavier et autres documents facilitant notamment leur lecture.

Plus-value de l’action
Un usage presque natif des élèves face aux nouvelles technologies mais avec un accompagnement quand même !!

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
27

A l’origine
Les connaissance et compétences des élèves se construisent grâce à l’utilisations de différents supports et de multiples documents didactiques. (images, textes, sons...) Cette pratique doit permettre aux élèves d’organiser leur travail pour améliorer l’efficacité de leurs apprentissages en classe et à la maison, être actifs dans leurs pratiques et s’approprier différemment les documents didactiques. De plus, la présence d’élèves « à troubles dys » dans la classe nécessite d’adapter, de différencier son enseignement. Différencier les écrits et amener des systèmes innovants permettent l’enrichissement des documents.

Objectifs poursuivis
-Rendre l’enfant actif dans ses pratiques didactiques -Diversifier les types de traces écrites et les apports didactiques en « augmentant » (cf. réalité augmentée) tout support permettant de l’éclairer, l’approfondir, l’illustrer, le compléter… -Favoriser et développer la communication école – familles -Améliorer les apports d’aide aux élèves en difficulté par une démarche différenciée -Promouvoir un outil novateur (et en même temps rencontré dans le quotidien des élèves sur des objets de consommation courante) pour la transversalité de ses usages en classe -Faciliter les rappels de contenus lors de travail à faire à la maison et expliciter les démarches aux familles pour l’aide qu’elles peuvent apporter à leur enfant.

Description
Les QR codes ou images interactives s’insèrent dans les différentes traces, leçons, ou documents pédagogiques afin d’amener un plus dans la pratique pédagogique. Ils permettent d’enrichir ou de faire des liaisons entre des documents différents et des ressources accessibles ailleurs que sur du papier (vidéo, son, QCM,….)

Modalité de mise en oeuvre
C’est une façon aussi de pratiquer une pédagogie différenciée notamment avec les enfants ayant des troubles dys en leur amenant du son, de la dictée au clavier et autres documents facilitant notamment leur lecture. Leur usage peut être envisagé au quotidien / quelques exemples parmi d’autres sont déjà mis en place : -insertion -via activinspire- de vidéos décrivant une démarche méthodologique (ex : une technique opératoire) -renforcement de contenus déjà travaillés en y intégrant des activités fabriquées par des exerciseurs (LearningApps) proposant des modules interactifs -transformation d’un texte écrit grâce à « lirecouleur » sur ordinateur (outil d’aide à la lecture pour élève dys) en texte oralisé (audio) grâce à VoxOoFox sur ordinateur - accéder à la bande son d’une chanson apprise en classe ou d’un compositeur étudié

Trois ressources ou points d’appui
La timeline de twitter a été d’une grande utilité. Mes connaissances en tant qu’enseignant ATICE

Difficultés rencontrées
difficulté matérielle (absences de tablettes récentes en permanence dans la classe), un seul ordinateur (celui du maître) pour la reconnaissance vocale. Mise en œuvre nécessitant du temps en classe au détriment des apprentissages

Moyens mobilisés
Ordinateurs avec logiciels dédiés (exerciseurs (LearningApps, « lirecouleur »…)), photocopies des supports papier des QR codes

Partenariat et contenu du partenariat
Etant enseignant ATICE, possibilité facilitée pour l’accès au matériel
Liens éventuels avec la Recherche
-

Evaluation
Evaluation / indicateurs
-
Documents
Aucun
Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
-

Effets constatés
Sur les acquis des élèves : l’élève est acteur dans la maîtrise de ses apprentissages. Il a ainsi accès à différents supports pour une même connaissance et a donc le choix de celui-ci.
Sur les pratiques des enseignants : facilité d’organisation pour différencier les apprentissages des élèves
Sur le leadership et les relations professionnelles : Enseignant ATICE à mi-temps, je suis identifié par les autres enseignants de l’école comme personne ressource
Sur l’école / l’établissement : Difficile à évaluer, car l’école n’est dotée en matériel (tablettes) que depuis quelques mois. De fait, les enseignants n’ont pu jusqu’à présent se lancer dans la mise en œuvre de cette activité ou une autre en lien avec le numérique.
Plus généralement, sur l’environnement -

Extrait de experitheque : Utilisation de QR Code et réalité augmentée dans la pratique de la classe

Répondre à cet article