> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale AU COLLEGE > Collège (Citoyenneté, Laïcité) > Dans le cadre de la semaine de la Fraternité, une pièce de théâtre jouée par (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Dans le cadre de la semaine de la Fraternité, une pièce de théâtre jouée par des migrants et une exposition au collège REP Pablo Picasso de Saint-Etienne du Rouvray

7 novembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Une pièce de théâtre pour sensibiliser les élèves à la Fraternité

Le vendredi 12 octobre, à l’occasion de la semaine « Fraternité Générale », les élèves du collège [REP] Pablo Picasso de St-Etienne-du-Rouvray ont assisté à une représentation jouée par des migrants.
Pour la troisième année, le collège, très impliqué dans la transmission des valeurs de la République et notamment de la Fraternité, a organisé un moment de partage avec des migrants autour d’une pièce de théâtre.

Pour la première fois, la compagnie Le Chat-Foin, dirigée par Yann Dacosta et ses acteurs, s’est produite devant des scolaires avec sa pièce « Sur le pont ».

Les acteurs, tous migrants, ont partagé leurs aventures de vie avec cette pièce de théâtre qui traite des questions de frontières, de nationalismes et de migrations. Ce spectacle est le résultat de longs mois d’écriture et d’échanges entre les acteurs-amateurs et le metteur en scène.

Les élèves présents étaient les nouveaux délégués de toutes les classes du collège. A la suite de ce spectacle, chacun a dû expliquer et diffuser ce qu’il a vu, compris et ressenti, sa première mission d’élu. Quelques élèves volontaires de 6e et de 5e intéressés par ce thème étaient également présents.

A la fin de la représentation, les élèves ont posé quelques questions aux migrants sur leurs parcours difficiles depuis l’Albanie, l’Espagne, la Russie, ou encore la Guinée pour arriver jusqu’en France. Certains y ont trouvé un travail, la santé, la paix ou l’amour, une rencontre fraternelle qui a bouleversé la troupe, le personnel et les élèves.

Pour compléter l’action, une exposition de photos réalisée par Fraternité Générale était également affichée dans le collège. Une boîte "Chacun a son histoire" permettait aux élèves de poser des questions à destination des migrants ou de témoigner sur une migration vécue par les élèves ou un membre de leur famille.

Le ministère de l’Education nationale souhaite en faire une préoccupation de chaque instant, avec le souci d’enraciner chaque jour cette fraternité, pivot des valeurs de l’école et de la République, dans tous les établissements scolaires.

Extrait de ac-rouen.fr du 29.11.18 : Une pièce de théâtre pour sensibiliser les élèves à la Fraternité

 

Voir aussi :
activités dans les classes autour des clips vidéo mis à disposition par fraternité générale, atelier photos pour créer un "visuel" symbolisant la fraternité au collège

Répondre à cet article