> 8 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale A L’ECOLE > Ecole (Action autre ou interdisciplinaire) > B* Deux cogni-classes pour favoriser la concentration et la mémorisation à (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Deux cogni-classes pour favoriser la concentration et la mémorisation à l’école REP Jean Zay de HAM (Somme)

25 février Version imprimable de cet article Version imprimable

Deux cogni-classes à l’école [REP] Jean Zay de HAM
Niveaux CM1 et CM2

Après avoir discuté avec Jérôme Hubert, coordonnateur du réseau de Ham formé aux sciences cognitives et à la Cogni’classe et avoir bénéficié de ses précieux conseils, nous avons décidé de changer nos pratiques pédagogiques et de nous lancer dans la démarche expérimentale d’une cogni’classse soutenue par la recherche.

Concrètement, qu’est-ce que nous faisons ?

Nous organisons différemment les temps d’apprentissage : davantage de créneaux mais des créneaux plus courts de manière à mieux maintenir la concentration et l’implication des élèves.
Nous travaillons l’orthographe de façon à solliciter en permanence l’implication de nos élèves, leur concentration et leur mémoire. Pour se faire, nous faisons des autodictées, des dictées flash et des dictées frigo.
On utilise la police d’écriture « sans forgetica* » qui stimule le cerveau de telle manière à fixer l’attention sur certains mots (ou nombres) parmi d’autres.
Nous aménageons des temps de mémorisation des leçons durant les heures de classe.
Nous enseignons à nos élèves comment apprendre. Par exemple, à l’aide de « bandelettes questions » collées sur les notions importantes de chacune des leçons. Ainsi, les élèves apprennent en se questionnant et non simplement en lisant. Ils sont ainsi plus actifs. Ils apprennent en manipulant le questionnement sur les notions abordées.
Nous utilisons le logiciel Quizlet qui permet de réactiver régulièrement les savoirs abordés et donc de mieux les mémoriser.
Nous aménageons des temps d’apprentissage sous forme de jeux, pour certains fabriqués par les élèves eux-mêmes dans le cadre d’un travail collaboratif.
Quand ça s’avère nécessaire, nous instaurons des moments de retour au calme (petits jeux basés sur la respiration et l’attention).
Nous travaillons avec nos élèves sur l’importance de la concentration mais aussi de la compréhension en les encouragent à poser des questions lorsqu’ils ne comprennent pas quelque chose et en favorisant le retour sur l’erreur.
Nous favorisons également au maximum les interactions entre pairs.
Nous allons également probablement mettre en place ponctuellement un système de classe renversée

Premières impressions

Les « bandelettes questions » semblent faciliter la mémoire à court terme. Il est trop tôt pour nous prononcer sur les effets sur la mémoire à long terme.

Les temps d’apprentissage plus courts évitent la lassitude des élèves.

Quelques impressions des élèves

"Maintenant j’arrive à mieux travailler car je fais plus attention." Yvanna

"Je préfère cette manière de travailler car j’y arrive mieux. C’est super ! C’est mieux pour apprendre. Avant on en avait « marre » de tout le temps relire nos leçons. Maintenant on a les bandelettes questions." Maximilien

"On mémorise mieux avec les dictées flash." Zoéline et Léa

"J’arrive mieux à préparer les évaluations avec les questions sur les bandelettes." Mélissa

"Quand on ne comprend pas une question, on peut s’aider de toutes les affiches qui sont dans la classe. Par exemple, celles qui classent les mots selon leur nature ou leur fonction." Yoann

Extrait de ac-amiens.fr du 15.01.19 : Deux cogni-classes à l’école Jean Zay de HAM

 

Sur le site OZP,
voir le mot *Pédag. Neurosciences, Psycho. cognitive, Intellig. multiples/

Répondre à cet article