> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > ACTION LOCALE par niveau et discipline > Action locale AU COLLEGE > Collège (Français et Langues) > B* Favoriser le passage de l’école au collège par le collaboratif et le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Favoriser le passage de l’école au collège par le collaboratif et le numérique au collège REP Marcel Pagnol, Vernouillet (Yvelines)

14 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

COLLEGE MARCEL PAGNOL, VERNOUILLET
2018-2019

Innovation/expérimentation

Titre de l’action
Ecriture collaborative

Objectifs de l’action (Qu’est-ce qu’on voudrait obtenir ?), Plus-value attendue pour les élèves / l’équipe / l’établissement
- Faciliter le passage de l’école au collège par une action qui engage les élèves toute l’année et les conduit à échanger entre pairs.
- Favoriser les apprentissages fondamentaux par le biais du numérique

Effets attendus
Sur les acquis des élèves
• Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer
◦ Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit
◦ Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques
• Domaine 2 : les méthodes et outils pour apprendre
◦ Organisation du travail personnel
◦ Coopération et réalisation de projets
◦ Médias, démarches de recherche et de traitement de l’information
◦ Outils numériques pour échanger et communiquer
• Attendus de fin de cycle :
◦ Écrire avec un clavier rapidement et efficacement (Apprentissage méthodique de l’usage du clavier – Entraînement à l’écriture sur ordinateur)
◦ Recourir à l’écriture pour réfléchir et pour apprendre (Écrits de travail pour formuler des impressions de lecture, émettre des hypothèses, articuler des idées, hiérarchiser, lister – Écrits de travail pour reformuler, produire des conclusions provisoires, des résumés – Écrits réflexifs pour expliquer une démarche, justifier une
réponse, argumenter)
◦ Coopérer et mutualiser (Organiser son travail dans le cadre d’un groupe pour élaborer une tâche commune et/ou une production collective et mettre à la disposition des autres ses compétences et ses connaissances – Travailler en commun pour faciliter les apprentissages individuels – Apprendre à utiliser les
outils numériques qui peuvent conduire à des réalisations collectives)
◦ Repérer et comprendre la communication et la gestion de l’information (Environnement numérique de travail)

- Sur les pratiques des enseignants
• Travail collaboratif entre enseignants du premier et du second degré
• Développer les usages numériques, montrer que des logiciels très simples d’accès peuvent être porteurs sur les apprentissages
• Favoriser les échanges entre pairs au sein de la classe

-Sur l’établissement
• Améliorer l’intégration des nouveaux élèves de sixième
• Limiter les difficultés scolaires
• Amélioration du climat scolaire
• Motivation

Indicateurs et modalités retenus pour évaluer l’action. A quoi verra-t-on les
changements ?
• Validation cycle 3
• Autonomie sur les compétences travaillées
• Intégration facilitée des sixièmes l’an prochain

Nombre d’élèves prévu/nombre et niveaux des classes concernées par le projet
24 élèves de 6ème et 35 élèves de CM2

Disciplines engagées dans l’action (Nom des enseignants, si connu)
• Français : Madame Guillery
• Documentation : Madame Sourisseau

Développement de chaque phase significative de l’action, qui permet de comprendre ce qu’elle apporte aux élèves (y compris dans le cadre de l’accompagnement éducatif pour les Ateliers en collège). S’il s’agit de la poursuite d’une action entreprise en 2016-2017, précisez éventuellement les nouvelles orientations.
- Avant la fin de l’année, la planification pour l’année à venir sera établie avec les écoles et le conteur.
- Présentation du projet aux parents et aux élèves à la rentrée pour s’assurer du volontariat.
- Fin septembre : invitation des classes de CM2 sur Framapad
Début des échanges avec les écoles pour le travail de rédaction.
- Octobre à Mars :
• intervention du conteur une fois par semaine pour l’écriture puis la mise en voix
• Déplacement à la médiathèque
• Participation au festival légendaire de la ville de Vernouillet
- Avril-mai : finalisation et représentation/lecture à l’auditorium de la médiathèque auprès des classes de
maternelle.
- Juin : exposition, publication du conte (site, papier)
Il s’agit du renouvellement d’une action menée l’an dernier. Nous l’enrichirons de la présence d’un conteur unetrentaine d’heures et d’un partenariat avec la médiathèque l’Odyssée.
Les professeurs des écoles et de français sont désormais former, grâce à Canope, aux outils d’écriture collaborative et pourront mettre en place le projet plus tôt.

Qu’est-ce qui ne va pas ? (Raisons du projet/contexte/constats)
• De réelles difficultés en matière de maitrise de la langue à l’entrée en sixième
• Une liaison avec les écoles peu développée sur les apprentissages fondamentaux
• Deux écoles plus éloignées du collège avec lesquelles il est plus difficile de mener des projets.

Quel est l’initiateur /le coordonnateur du projet ? (Nom, qualité, mail) Année de 1ère contractualisation ?
Je l’ai initiée mais ce sont désormais Madame Guillery et Madame Sourisseau qui la coordonne.

Qu’est-ce qu’on envisage de changer ? Eléments de changement : pour les élèves, pour la présentation et l’organisation des cours, pour les EDT, pour les dispositifs complémentaires en place ?
Des temps de travail commun entre les enseignants des écoles et ceux du collège, des temps de rencontre entre les élèves de sixième et de CM2, des aménagements ponctuels des EDT, un recours plus régulier aux tablettes et ordinateurs, une heure d’atelier supplémentaire avec le conteur.

Comment communiquer explicitement et rapidement sur cette action ? Décrire le
projet en une phrase Champ de la loi ? Thème ?
Mettre en évidence l’« écriture collaborative d’un conte entre les CM2 et les 6ème, écrit et mis en voix en faveur des maternelles. »

Donner 4 mots-clefs qui couvrent le projet
• Ecriture
• Mise en voix
• Coopération
• Numérique

Extrait de ac-orleans-tours : Ecriture collaborative, collège Marcel Pagnol, Vernouillet

Répondre à cet article