> 9 - POLITIQUE DE LA VILLE > OUVERTURE SOCIALE > Les conventions ZEP - Sciences Po > Les IEP en région > Sciences-Po Bordeaux : le partenariat avec "Je le Peux Parce que Je le (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

- Sciences-Po Bordeaux : le partenariat avec "Je le Peux Parce que Je le Veux" (JPPJV) - Sciences-Po Toulouse : le dispositif Dispo - Sciences Po, Parcoursup et les classes prépas

1er août Version imprimable de cet article Version imprimable

ACADEMIE DE BORDEAUX

Je le Peux Parce que Je le Veux !
#JPPJV

Le Partenariat « Sciences Po Bordeaux, Je le Peux Parce que Je le Veux » c’est :

43 lycées partenaires en Nouvelle-Aquitaine,
Une réunion d’information,
Une rencontre annuelle,
Un tarif réduit pour les frais d’inscription à l’examen d’entrée Bac 0,
Une préparation à l’examen d’entrée de Sciences Po Bordeaux, assurée par les enseignants dans chaque lycée, en classes de Première et en Terminale.
Le contact avec le service Admissions de l’établissement et les étudiants-tuteurs tout au long de l’année.

Extrait de sciencespobordeaux.fr

 

ACADEMIE DE TOULOUSE

Un dispositif spécial pour favoriser les études supérieures

Onze ans que le dispositif sciences-po (DISPO) existe et presque autant que le lycée Raymond-Savignac y participe dans le cadre des Cordées de la réussite. « Cette convention avec sciences-po Toulouse a pour but de développer l’ambition des élèves pour entreprendre des études supérieures », explique la proviseur de l’établissement villefranchois, Frédérique Croux. Ce programme est donc dispensé aux élèves de la seconde à la terminale qui le souhaitent et qui sont surtout motivés pour revenir étudier au lycée pendant deux heures les mercredis après-midi.

Extrait de ladepeche.fr du 12.04.19

 

Sciences Po, Parcoursup et le serpent de mer des classes prépa
Benoît Pellistrandi 4 juillet 2019
La réforme du recrutement de Sciences Po, pour sa première année, réveille un débat sur la formation de nos élites. Il conjugue deux axes : celui de la qualité de la formation à donner et celui de la diversité, c’est-à-dire de l’égalité des chances. Ces deux perspectives sont à prendre en compte, mais l’environnement idéologique du débat conduit souvent à les opposer entre elles. Une fois qu’on tombe dans ce piège, le débat s’enferme dans des querelles stériles et contre-productives. Il faudrait d’ailleurs s’interroger sur les groupes qui ont intérêt à cette confusion intellectuelle.

Extrait de telos-eu.com du 04.07.19

 

Voir au milieu de la colonne de gauche la liste des MOTS-CLES de cet article,
en particulier les mots-clés du groupe 1 : Bordeaux et Toulouse 31 et du groupe 5 : *Ouverture sociale Grandes écoles, univers., entrepr./
Croiser le mot-clé choisi avec d’autres (en repérant sa place dans le groupe-colonne avec les *)

Voir en haut de la page le chemin de la RUBRIQUE de cet article Les IEP en région ( une des 6 sous-rubriques de LES CONVENTIONS ZEP - SCIENCES PO)

Répondre à cet article