> EDUCATION PRIORITAIRE (Politique d’) > EDUC. PRIOR. Métiers spécifiques > J.-M. Blanquer et l’éducation prioritaire : confirmation du dédoublement en (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

J.-M. Blanquer et l’éducation prioritaire : confirmation du dédoublement en grande section et annonce d’un soutien gratuit pendant les vacances (le JDD)

4 novembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Jean-Michel Blanquer « La France peut faire réussir tous ses enfants »

[...] "La maternelle doit compenser cela. C’est pourquoi nous avons rendu l’instruction obligatoire dès 3 ans. Cela passe aussi par un meilleur taux d’encadrement : d’ici la fin du quinquennat, il n’y aura pas plus de 24 élèves dans tous les classes de grande section et pas plus de 12 dans les les REP (réseaux d’éducation prioritaire) et dans les REP+.
"On se rend compte que les élèves en éducation prioritaire progressent bien de septembre à février, mais leur progression en début de CE1 est moins forte que celle des autres. Ca peut s’expliquer par une perte de connaissances durant les vacances.
Je veux donc renforcer le soutien scolaire pendant l’été dans l’éducation prioritaire et les zones rurales.Au moins une semaine de soutien scolaire sera offerte à tous les enfants qui en ont besoin. Une opération "je rentre en sixième" sera proposée aux élèves de CM2 pour s’assurer que chacun entre au collège avec des savoirs fondamentaux consolidés.

Extrait de sfrpresse.sfr.fr du 03.11.19

Répondre à cet article