> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Actions autres ou interdisciplinaires) > Programmer des robots, projet interdegrés de la maternelle à la 3ème au REP (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Programmer des robots, projet interdegrés de la maternelle à la 3ème au REP de Ham, Somme (fiche Canopé)

24 décembre 2019 Version imprimable de cet article Version imprimable

Programmer des robots au collège

Vidéo en ligne

Niveau : enseignement secondaire
Discipline : mathématiques - informatique

La ville de Ham a mis en place un projet en REP, de la maternelle à la 3ème, permettant aux élèves d’apprendre de nouvelles techniques d’apprentissage en s’initiant notamment au codage et à la programmation et de découvrir le domaine de la robotique.

Synthèse


- La description du projet

L’enseignant a mis en place en REP un projet avec des robots de la maternelle à la 3e qui a concerné près de 900 élèves dans quatre écoles primaires et un collège avec l’aide d’une trentaine d’enseignants. Ce projet a rencontré un grand succès et a remporté deux prix au niveau national : prix de la fondation Égalité des chances et prix de l’Innovation pédagogique de la fondation Apprendre & Réussir.


- Le contexte du projet

Plusieurs raisons ont présidé à la mise en place de ce projet :

• Les programmes ont introduit des notions liées au codage (avec des exercices sur la programmation au DNB) ;
• De plus en plus d’objets du quotidien sont connectés et se programment (montre, ampoule, voitures…) ;
• Les métiers évoluent et intègrent de plus en plus le numérique avec notamment l’apparition de nouveaux métiers (domotique…).

Cette préparation aux objets connectés et aux métiers de demain est plus compliquée pour les familles, notamment à cause du coût et de la ruralité qui entraîne une méconnaissance du monde numérique dans ce réseau. Très peu d’enfants auront la possibilité d’apprendre l’informatique, l’algorithmique en famille.
La ville de Ham dispose cependant d’un atout : elle est située à 20 km de Saint-Quentin qui est en plein essor dans le domaine de la robotique : installation d’entreprises du secteur de la robotique, finale nationale du trophée Robotique. Cette ville propose des filières universitaires avec deux masters de robotique.


- La démarche du proj
et

Nous avons imaginé un parcours de la maternelle à la 3ème avec plusieurs grands objectifs :

• Apprendre le codage : en lien avec les programmes de 2016 (en particulier en mathématiques et en technologie) et le DNB (exercice sur le codage à l’épreuve de mathématiques) ;
• Apprendre autrement avec les robots : nouvelle technique d’apprentissage avec le prétexte des robots pour faire travailler seul ou en équipe par compétences dans toutes les disciplines ;
• Faire découvrir les formations et les nouveaux métiers liés au numérique.

Le projet est imaginé sur deux ans :

• 1ère année : choix et mise en place des robots dans les écoles, formation des enseignants, création de cahiers d’activités par cycle, enseignement interdisciplinaire en mathématiques et technologie en 4ème, concours sur le codage ;
• 2ème année : réflexion sur la première année et amélioration des activités, lien avec les métiers et les entreprises.

Depuis la rentrée 2016, les enseignants ont reçu des formations, des cahiers d’activités (déconnectés) et des séances (connectées) ont été imaginés, des classes de primaire sont allées au collège pour utiliser la salle multimédia et passer des concours nationaux sur le codage.

- L’enseignement interdisciplinaire mathématiques/technologie

Cet EPI est mis en place pour toutes les classes de 4ème pendant une heure par semaine durant toute l’année.

• Présentation des domaines d’application de la robotique ainsi que ses évolutions : réalisation d’un diaporama sur un métier lié à la robotique ;
• Constitution d’un système automatisé (partie commande et opérative) ;
• Apprentissage de la programmation sous forme d’organigrammes (LOGICATOR) et de blocs (SCRATCH - programmation d’un jeu de labyrinthe) ;
• Programmation du Thymio et du mini-robot dans les différents labyrinthes ;
• Concours entre les classes sur les différents plateaux pour programmer sur Thymio et mini- robot.


- Les avantages des robots

Les robots permettent de donner à l’erreur un statut dans la construction de l’apprentissage. Pour programmer, il faut en effet tester, analyser, revenir sur la démarche et corriger pour que cela fonctionne.
Avec les robots, l’erreur n’est pas une faute, mais un passage obligé pour apprendre... et pour apprendre à apprendre.
Les robots sont un prétexte pour travailler de façon différente les notions vues en classe. Ils permettent de motiver les élèves d’une façon plus innovante et de développer des compétences transversales comme la prise de décision, le raisonnement, l’argumentation, l’autonomie, ou la collaboration.

Fiche détaillée

Durée : 00:03:41
Date de production : 2019
Producteur : Réseau Canopé
Réalisateurs : Aurélie Dulin, Paolo Jamoletti

Extrait de reseau-canope.fr de 2019

Répondre à cet article