> POLITIQUE EDUCATIVE DE LA VILLE > Cités éducatives > Les enseignants de maternelle d’une cité éducative à Créteil refusent (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les enseignants de maternelle d’une cité éducative à Créteil refusent d’appliquer le protocole d’Agir pour l’école. La Dsden accepte

2 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

Créteil : les profs conservent leur autonomie pédagogique à la cité éducative du Mont-Mesly
Les enseignants des écoles maternelles du Mont-Mesly désormais regroupés en cité éducative ont refusé d’appliquer le protocole pédagogique d’Agir pour l’école.

Derrière l’association à qui l’Etat a confié l’appareil pédagogique des cités éducatives, Agir pour l’école, on retrouve comme partenaires le groupe d’armement Dassault, la fondation EDF, le groupe pharmaceutique Servier, l’assureur Axa ou encore la Société générale.

[...] Ces derniers ont tous refusé au début du mois d’appliquer « le kit » pédagogique présenté par l’association. Une position qu’aurait accepté la directrice départementale des services de l’Education nationale Guylène Mouquet-Burtin qui les a reçus en audience ce mardi. Contactée l’inspection académique n’a pas donné suite.
Extrait de leparisien.fr du 28.02.20

Répondre à cet article