> PILOTAGE, ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION, ORIENTATION > Devoirs à la maison et Enseignement à distance > B* Tenir un journal de bord du confinement au collège REP+ Doisneau de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Tenir un journal de bord du confinement au collège REP+ Doisneau de Clichy-sous-Bois

1er avril Version imprimable de cet article Version imprimable

[Continuité pédagogique]

Tenez un journal de bord

« Durant toute la période de fermeture des établissements scolaires, tenez un journal dans lequel vous raconterez comment vous vivez ces jours peu ordinaires », demande Joanna Marques, du collège [REP+]Robert Doisneau de Clichy-sous-Bois, à ses élèves. Une invitation qu’elle accompagne de conseils et d’exemples comme le journal de Robinson Crusoe..

→ Sur le site de Créteil

Tenir un journal bord

L’épidémie de coronavirus COVID-19 nous oblige à rester chez nous, « confiné(e)s ». Durant toute la période de fermeture des établissements scolaires, tenez un journal dans lequel vous raconterez comment vous vivez ces jours peu ordinaires.

POURQUOI ECRIRE UN JOURNAL ?

• Vous pouvez raconter ces journées inhabituelles où l’on doit rester enfermé(e).
• Notez les sentiments que vous avez éprouvés. Un journal sert aussi à se confier et à exprimer ce qu’on ne saurait dire aux autres.
• Consignez vos réflexions : que pensez-vous de la pandémie ? Comment se passent les cours à distance ? Comment le monde réagit-il ? etc.
• Lisez la presse (des sources fiables : France Info par exemple) et insérez dans votre journal des évènements que vous avez trouvez dignes d’intérêt. Expliquez pourquoi.

Un journal est un témoignage. Vous serez heureux de pouvoir trouver, des années plus tard, le souvenir de ces jours mémorables.
Vous pouvez en diffuser une partie si vous le souhaitez, le faire lire à d’autres personnes - les passages que vous voulez partager seulement.

COMMENT ECRIRE UN JOURNAL ?

• Vous devez noter quotidiennement vos pensées. Un seul paragraphe peut suffire ! Si vous aimez écrire, vous pouvez évidemment en faire davantage. Se fixer 15mn par jour de réfexion et d’écriture (mettre un minuteur).
• Si vous ne souhaitez pas écrire, vous pouvez enregistrer vos réflexions sur le dictaphone de votre téléphone pour les réutiliser plus tard.
• Vous pouvez enrichir vos écrits de photographies prises au fil des jours, dessins que vous faites.

Vous pouvez écrire sur :
◦ Un cahier consacré exclusivement à cet usage
◦ Des feuilles libres agrafées ou pliées en 2 pour créer un carnet
◦ Un traitement de texte (OpenOfce, ,ord d …)
◦ Un traitement de texte en ligne (Framapad, ,attpad par exemple)
◦ Un blog créé pour l’occasion

Attention pour les « pads » et blogs en ligne : faites attention aux paramètres de confidentialité si vous ne souhaitez pas que tout le monde puisse lire (voire écrire avec Framapad) votre journal.

Joanna Marques, lettres.ac-creteil.fr
A partir d’un document de Yann Houry ; icones : iconfinder.com

Tenir un journal de bord : des exemples de journaux

[...]

Tenir un journal de bord (2 pages)

Sur le carnet collectif de confinement (entretien du Café pédagogique avec J.T. Marsay, professeur de lettres au lycée Galilée à Gennevilliers)

Extrait de cafepedagogique.net du 30.03.2020->http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2020/03/30032020Article637211503547683283.aspx?actId=ebwp0YMB8s1_OGEGSsDRkNUcvuQDVN7aFZ1E4yS5hsZMczVe0oRbhh3UnbIPB94q&actCampaignType=CAMPAIGN_MAIL&actSource=501877]

Répondre à cet article