> INEGALITES SCOL., MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > OUVERTURE SOCIALE > Grandes écoles, universités, entreprises, fonction publ. > Ouverture sociale. Les actions des universités > Dispositifs d’ouverture sociale dans le supérieur, pour qui et pour quoi (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Dispositifs d’ouverture sociale dans le supérieur, pour qui et pour quoi faire ? : une série d’articles du 25 au 29 mai 2020 de la revue l’Etudiant. Dernier en date : l’université d’Aix-Marseille

26 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

#OUVERTURESOCIALE. De l’intégration à la réussite dans le supérieur, des dispositifs d’ouverture sociale visent à rétablir l’égalité des chances pour les étudiants les plus défavorisés. Comment en bénéficier ? À qui s’adressent-ils ? Quels en sont les bénéfices ? Durant la semaine du 25 au 29 mai, la rédaction de l’Etudiant se mobilise pour tout vous expliquer.

Car au-delà du contexte particulier de cette fin d’année, de nombreux collégiens, lycéens et étudiants, souvent boursiers, souvent issus de quartiers dits "prioritaires" sont concernés par l’ouverture sociale. Pour les accompagner depuis l’accès au supérieur à leur entrée dans la vie active en passant par leur réussite dans leurs études, universités et grandes écoles déploient de nombreux dispositifs.

Déjà parus :

Accompagnement à l’université : à Aix-Marseille, un dispositif dédié aux étudiants défavorisés

Kourtrajmé : le cinéma à la portée de tous

Jeunes diplômés défavorisés : 5 conseils pour trouver un emploi malgré tout

À venir :

Prépas solidaires : pour les étudiants boursiers, un tremplin vers les grandes écoles
Comment les écoles du numérique encouragent la diversité sociale  ?
Mixité sociale : La Chance, pour la diversité dans les médias, à l’assaut des écoles de journalisme
Une licence pour diversifier les profils des étudiants en sciences
Nouveau bac : avec le grand oral, l’ouverture sociale risque de rester théorique
Ecoles de commerce : des dispositifs pour diversifier les profils
Les CPGE et l’ouverture sociale

[Extrait de letudiant.fr du 25.05.20

 

Accompagnement à l’université : à Aix-Marseille, un dispositif dédié aux étudiants de milieux défavorisés

#OUVERTURESOCIALE [Série spéciale, du 25 au 29 mai 2020]. Afin d’accueillir des publics plus variés à l’université et les accompagner vers la réussite, les universités créent des programmes personnalisés. L’université d’Aix-Marseille s’est focalisée sur les jeunes des quartiers prioritaires.

Aix-Marseille Université a créé le dispositif "Ascenseur social" en 2014 afin d’accompagner les élèves issus de quartiers prioritaires. Chaque année, 40 à 50 étudiants de licences scientifiques bénéficient de ce dispositif.

"Depuis plusieurs années, nous avons la volonté d’ouvrir l’enseignement supérieur aux jeunes des quartiers prioritaires. Mais cela a été la douche froide quand on a vu leur taux de réussite en 1ère année. Il était de 17%, contre 35% en moyenne. Nous n’avons pas voulu rallonger leurs études car il ont moins les possibilités financières de faire des longues études. Nous avons plutôt fait le choix d’étayer leur parcours, notamment en première année", raconte Anne Ribaud, responsable du dispositif.

Extrait de letudiant.fr du 24.05.20

Répondre à cet article