> INEGALITES SCOL., MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > Pauvreté, Aide sociale > Pauvreté et Aide sociale (Positions, Témoignages) > ATD Quart Monde estime que, en raison de l’absence de contacts avec les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

ATD Quart Monde estime que, en raison de l’absence de contacts avec les parents, le confinement a augmenté le nombre d’orientations subies

1er septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Rentrée scolaire : "La priorité est de raccrocher les enfants à l’école"

Alors que tous les élèves français doivent reprendre cette semaine le chemin de l’école, Régis Félix, membre de l’équipe de coordination du Réseau école d’ATD Quart Monde, fait le point sur les craintes que suscite cette rentrée pour les élèves de familles en situation de pauvreté.

[...] Vous aviez également pointé, après le confinement, la hausse des orientations subies…
Nous avons en effet eu des échos, de la part de quelques familles, de cette conséquence du confinement. Comme certains enfants ne sont pas retournés à l’école et que leurs parents n’ont pas non plus repris contact avec l’établissement, des décisions d’orientation ont été prises sans consulter ni les parents, ni les élèves. Je connais ainsi un collège dans lequel les conseils de classe n’ont pas eu lieu. Ce sont uniquement le professeur principal et le principal qui ont délibéré, ce qui est aberrant.

Dans ces conditions, où en est le projet CIPES (Choisir l’inclusion pour éviter la ségrégation) piloté par ATD Quart Monde ?
Ce projet, dont le but est de faire en sorte que plus aucune décision d’orientation scolaire ne soit prise pour cause de pauvreté, a pris un coup avec le confinement. Nous devons désormais revoir notre calendrier et nous adapter. Nous avons ainsi dû reporter à fin octobre la remise des projets par les établissements scolaires, qui était initialement prévue fin juin.

Les 18 écoles avec lesquelles nous sommes en lien pour l’instant vont donc rendre leurs dossiers, puis l’équipe d’ATD Quart Monde va les examiner et voir s’ils répondent aux lignes principales du cahier des charge : une coopération étroite avec les parents, une pédagogie coopérative et un travail en équipe très fort au sein de l’école. Avec les établissements prêts à s’engager sur ces points, nous commencerons ensuite un travail pendant quatre ou cinq ans.

Extrait de atd-quartmonde.fr du 31.08.20

Répondre à cet article