> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Maths, Sciences, Robotique) > B* "Décollons, ensemble, vers Mars", projet scientifique, interdisciplinaire (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* "Décollons, ensemble, vers Mars", projet scientifique, interdisciplinaire et interdegrés en lien avec la recherche au collège REP Pailleron de Paris 19e

29 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Décollons, ensemble, vers Mars

Quoi ?
Image de l’action Décollons, ensemble, vers Mars

Depuis 2016, ce sont plus 600 élèves de 6e qui ont décollé vers Mars, embarqués dans un voyage scientifique interdisciplinaire. Chaque équipage, regroupant une quinzaine d’élèves issus de toutes les 6e, SEGPA, ULIS et UPE2A, se retrouve 2 h par semaine autour de 5 thèmes. Pour chaque thème, c’est « l’enseignant de projet » qui pilote l’ensemble des séances en lettres/art, technologie, SVT , et SPC auprès de son groupe, formé en amont par l’enseignant spécialiste de la discipline.

La dynamique du projet a permis de mettre en place une sortie par thème, une collaboration avec les étudiants de l’ESPCI et une fête de la science avec les écoles du REP, impactant ainsi plus de 2000 élèves et 80 étudiants.

Le projet est devenu en 2019 un objet de recherche, suivi par une équipe de chercheurs et de doctorants afin de promouvoir les compétences transdisciplinaires des enseignants et de coconstruire des séances autonomes pour les élèves. Intégration à la rentrée 2020 du réseau Léa

24/09/2020
ExpérimentationRecherche

Recherche-action s’inscrivant dans un cadre méthodologique de type Design Based Research (Anderson & Shattuck, 2012) rassemblant le laboratoire LDAR, spécialisé en didactique des sciences et les enseignants du projet interdisciplinaire de sciences du collège. Mise en lien de l’expertise disciplinaire, la connaissance des élèves par les enseignants, ainsi que l’expertise didactique et la diversité des travaux issus du monde de la recherche. Analyse de la circulation du savoir par les enseignants qui transmettent des notions dans et hors de leur champ d’expertise par l’observation des savoirs en jeu, les canaux de transmission et la réception de ces derniers. Ces observations et analyses permettront de définir les contours des besoins d’étayage, de structuration de ces séances afin qu’elles soient conformes et cohérentes pour tous. Ces travaux seront encadrés par deux enseignants chercheurs du LDAR : Emmanuel ROLLINDE et Rita KHANFOUR ARMALE et se feront dans le cadre d’un projet LéA.

Qui ?
9 membre(s) dans l’équipe - 19 partenaire(s)

Ce projet transdisciplinaire implique des enseignants du REP (1er et 2nd degré) .

Il s’adresse à tous les élèves de 6e dont SEGPA, UPE2A et ULIS (500 depuis 2016). Les 3e (dans le cadre du parcours avenir) sont impliqués lors des stages de découverte (Palais de la Découverte, ESPCI).

L’action est suivie et accompagnée la recherche : analyse de pratique et réflexive sur les outils favorisant un travail interdisciplinaire, formation de relais-sciences et coconstruction de séances autonomes. Suite à l’intégration au dispositif Léa en 2020 implication de chercheurs et d’une doctorante.

Implication du professeur documentaliste (éducation aux médias, recherche documentaire, construction abécédaire)

Intervention d’étudiants de l’Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielle (80 depuis 2017)lors des séances pour aider les élèves à réaliser les expériences et comprendre les consignes. Visites des élèves à l’ESCPI (réalisation d’expériences et découverte des cursus).

Du : 02/09/2016
Au : 01/07/2021

Du : 01/09/2017
Au : 28/06/2021
Circonscription 19eme
Organisation fête des sciences avec toutes les écoles du REP, au collège PAilleron

Accompagnement des professeurs et des élèves pour l’utilisation du planétaire. formation des enseignants. Encadrement de la thèse de Mme Copreaux.

Du : 01/09/2018
Au : 29/06/2023

Observation des séances, formation des enseignants, coconstruction de séances autonomes. Accompagnement des enseignants

Du : 02/05/2019
Au : 29/06/2023
Collège Pailleron
Enseignante SVT

Collège Pailleron
Aide aux élèves en difficultés. Remplaçant occasionnel de professeurs

Du : 01/09/2017
Au : 28/06/2019
British Council

Circonscription 1er degré
Organisation de la fête des sciences, appui du premier degré sur le projet

Collège Pailleron
Enseignante anglais. Coordinatrice à l’internationale et du projet Erasmus.
fr

Du : 22/10/2018
Au : 25/06/2019
Collège Pailleron
Soutien au projet depuis ses début et facilitatrice

Du : 01/09/2016
Au : 28/06/2019
Palais de la découverte
Tuteur de stage pour élèves de 3ème

Du : 01/09/2018
Au : 29/06/2020
ESPCI
Construction d’un partenariat l’Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielle avec le collège Pailleron. Organisation des visites, des stages et mini stages pour élèves de 3ème.

Du : 01/09/2017
Au : 30/06/2021
collège Pailleron
Enseignant SVT

Du : 02/09/2018
Au : 02/07/2019
Collège Pailleron
Préparation des expériences et participation aux visites de musées et à l’ESPCI

Du : 01/09/2016
Au : 29/06/2021
LDAR
Enseignante chercheur et accompagnement de la thèse de Mme Copreaux. Formation des enseignants
fr

Du : 02/05/2018
Au : 29/06/2023
collège Pailleron
Enseignant SVT

Du : 02/07/2018

Les participants

2000 élève(s)

13 enseignant(s)
90 autre(s) participant(s)

Où ?
Interétablissements Paris

Le collège Pailleron est situé en REP (Paris 19e). La population du secteur est très diversifiée avec un pourcentage important de milieux défavorisés. L’établissement est bisectorisé avec le collège Bergson (non REP). Dans ce cadre, les élèves et professeurs de Bergson se déplacent au collège Pailleron pour la fête des sciences avec les élèves des écoles primaires du REP. Le projet s’intègre aux 2 axes du projet d’établissement : des parcours adaptés pour la réussite des élèves (mettre en confiance les élèves de 6e à leur arrivée au collège, travail et évaluation par compétences notamment) et bien vivre dans son collège (inclusion de tous les élèves et développement de l’hétérogénéité au sein des groupes).

Planétaire humain construit au sein du projet, aujourd’hui réalisé de manière pérenne dans le hall du collège Pailleron.

Réunion équipe de recherche- équipe enseignante au collège (journées formation)

6e et 3e découvrent des lieux scientifiques parisiens lors des visites et stages.

Paris HENRI BERGSON (075)

Paris COLLEGE EDOUARD PAILLERON (075)

Collège impliqué dans un secteur multicollège et possédant un REP

1 académie(s)
2 établissement(s)

50 classe(s)

Pourquoi ?
Problème identifié

Le diagnostic à l’entrée en 6e dont SEGPA, ULIS et UPE2A révèle :
- des difficultés de compréhension des consignes en sciences dues à la pauvreté du vocabulaire scientifique et à la maîtrise fragile des compétences scientifiques
- des difficultés d’intégration des élèves dues à une grande hétérogénéité dans les apprentissages et l’autonomie
- la nécessité de différencier les apprentissages
- peu de travail sur l’esprit critique et la pertinence des sources
- la nécessité de promouvoir les filières scientifiques auprès des 3e
- aucune sortie pédagogique à caractère scientifique pour les 6e

4 atouts identifiés par les équipes :
- besoin de travailler en interdisciplinarité sur des projets communs en sciences, besoin d’analyse réflexive avec équipe de recherche
- équipe pédagogique volontaire et motivée pour travailler ensemble, coconstruction de séances
- collaboration avec la documentaliste afin de développer l’autonomie dans la recherche documentaire et l’esprit critique de l’élève
Indicateur(s) quantitatif(s)
Indicateurs permettant de caractériser le problème identifié
Indicateur Périodicité Source Date initiale Valeur initiale
Stage à caractère scientifique (élèves 3ème) Annuelle 29/06/2018 0.001
Nbre de formations à caractère scientifique Annuelle données établissement 01/06/2018 0.001
Nombre d’enseignants travaillant par compétences Annuelle 01/09/2018 4
Nombre de séances autonomes Annuelle Etablissement 01/04/2020 0.001
Nombre de profs en interdisciplinarité en sciences Annuelle 29/06/2016 0.001
Nombre de sanctions élèves de 6ème Annuelle Vie scolaire 30/06/2017 31
Nombre d’élèves de 6eme évalués par compétences Annuelle 01/09/2016 0.001
Nombre de séances au CDI en 6ème Annuelle 29/06/2016 0.001
Nombre de CSP+ à l’entrée en 6ème Annuelle Données établissement 30/06/2017 13%
Nombre de sorties scolaires scientifiques Annuelle Etablissement 01/09/2016 0.001
Temps de concertation entre enseignants Annuelle 01/09/2016 30
Répertoire scientifique Annuelle 28/06/2018 0.001
Indicateur(s) qualitatif(s)

Progression dans la réalisation des compétences scientifiques : proposer un protocole d’expérience, schématiser, formuler une hypothèse, extraire les informations d’un document.

Progression pour l’équipe enseignante dans la maîtrise du travail interdisplinaire, de la coconstruction de séance, et dans la réalisation de séances autonomes.

Enrichissement d’un répertoire scientifique, qui accompagne les élèves tout au long de leur cursus au collège (cycle 3 et 4)

Ouverture culturelle scientifique tant vers les lieux que vers les métiers scientifiques.

Progression dans la maîtrise de l’oral, grâce notamment à la préparation de l’oral de la fête des sciences.

Développement de l’autonomie dans la recherche documentaire et l’esprit critique chez l’élève, par un travail régulier avec la documentaliste. Travail sur la pertinence des sources. Appropriation du CDI.

Réussite à l’épreuve de sciences du brevet.

Orientation des élèves dans les filières scientifiques au lycée puis en études postbac.
Quand ?
Du 01/09/2016 Au 01/07/2023
Comment ?

Répartition des 125 élèves de 6ème dont SEGPA, ENSA, ULIS, UPE2A en 8 groupes de 15 élèves (avec le nom d’une planète)

Année découpée en 5 thèmes (réunion d’équipe enseignant-chercheurs en début de chaque thème pour construction de séances et en fin de thème pour un bilan) :

Pourquoi Mars ? Comment aller sur Mars ? Quelles sources d’énergie pour le voyage ? Quelles difficultés et quels besoins ? Comment communiquer ?

Un thème est divisé en 6 séances (2h) : arts/lettres, techno, SVT, PC, évaluation, sortie (musée/ESPCI). S’ajoutent : 4 séances sur planétaire, 4 séances au CDI avec documentaliste.

Évaluation par compétences

Changement de professeur à chaque thème

Chaque semaine un professeur prépare 1 séance de sa discipline qui sera enseignée par tous les autres enseignants

2 à 3 étudiants de l’ESPCI par groupe en appui à chaque séance

Visites : Cité des Sciences, ESPCI, Musée de l’air et de l’espace

Parcours avenir : stage élèves de 3ème à l’ESPCI.

Organisation de la fête des sciences

Moyens mobilisés

Conseillère pédagogique Humain
Equipe de recherche du LDAR (Mme Copreaux, Mme Khanfour, M Rollinde) Humain
CDI et la documentaliste Humain
LEA Financier
Tablettes numériques Materiel
Matériel expérimental et planétaire Materiel
Mairie de Paris Financier 1500
DASCO Financier 500
etudiants de l’ESPCI Humain 20
IA IPR de sciences Humain
Modalités de mise en oeuvre

L’action conjointe menée dans le cadre de ce projet interdisciplinaire de sciences devrait lui permettre d’être bâti de façon à ce que les savoirs en jeu puissent être construits par les élèves eux-mêmes en étant guidés d’un point de vue méthodologique par les enseignants.

La modélisation conjointe des séances autonomes de ce projet devrait permettre également de mettre en œuvre l’inclusion des élèves de SEGPA sans stigmatisation des difficultés. Cette modélisation est basée sur un travail précis au niveau de la formalisation des supports, les obstacles, les représentations des élèves ainsi que l’utilisation d’outils de recherches variés. Un travail a déjà été formalisé sur le cadre dans lequel vont s’inscrire ces séances afin que les élèves puissent s’y référer.

Enfin les séances autonomes devraient également permettre à chaque élève d’apprendre à travailler en autonomie, à procéder à des recherches pour construire son savoir, son raisonnement en le confrontant également à ses pairs. En effet, la formalisation des séances autonomes va être associée à la mise en place d’îlots de rationalité afin de favoriser les conflits socio-cognitifs chez les élèves.

Cette action va se construire sur plusieurs temps :
- observation et analyse des séances de sciences du projet de l’année en cours
- 3 journées de Formation Relais Ressources au cours de l’année 2020-2021 afin de discuter des difficultés et poser le cadre théorique et méthodologique de l’action de co-construction
- Co-construction de certaines séances autonomes en présence des enseignants et des chercheurs
- Observation, analyse et remédiation de ces séances

Ces actions d’observation/analyse et remédiation seront répétées jusqu’à l’obtention de séances complètement autonomes.

Quel bilan ?
Modalités d’évaluation

Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

Renouvellement pédagogique permanent du projet depuis 2016 avec pour 2020 l’intégration au dispositif LéA et une collaboration avec une équipe de chercheurs permettant de former les enseignants à la construction de séances autonomes pour les élèves. Réflexion continue sur l’intérêt didactique d’un tel projet interdisciplinaire.

De nombreux professeurs se sont joints au projet au cours des 3 dernières années du projet (12 enseignants au total dont la documentaliste, des professeurs de premier degré (SEGPA), et des professeurs de discipline scientifique).

Au bout d’une année un professeur maîtrise une vingtaine de séances dans lesquelles sont évaluées la plupart des compétences scientifiques (et notamment celles de la démarche scientifique)de cycle 3

Ouverture culturelle pour les élèves.

Possibilité offerte aux élèves de 3ème d’effectuer un stage dans une grande école scientifique l’ESPCI.

Travail sur la pertinence des sources, la recherche bibliographique avec la documentaliste.
Évaluation par des chercheurs

Observation en 2019-2020 de séances du projet sciences : film des séances, entretien préalable puis entretien post séance avec l’enseignant. Première phase d’observation ayant permis de soulever les difficultés inhérentes à l’interdisciplinarité (enseignant mis en face de concepts, de notions hors de son champ d’expertise).

Deuxième phase en 2020-2021 : coconstruction et modélisation de séances autonomes en équipe pédagogique et avec les chercheurs, afin de permettre à l’élève de construire son savoir de façon autonome, et ce en évitant de stigmatiser la différenciation.

2020-2023 : intégration au dispositif Lieux d’Education Associés afin de fonder une action conjointe entre chercheurs et acteurs enseignants et de diffuser les savoirs et les résultats issus de ces recherches. Ce dispositif repose sur l’hypothèse que la réflexivité et la collaboration entre les acteurs peuvent contribuer à la fois au développement de la recherche et du lieu d’éducation.
Autre évaluation (par des associations, des consultants...)

Bilan ESPCI : Le partenariat avec le collège Pailleron fait donc partie des différentes actions menées à l’ESPCI Paris afin de favoriser l’ouverture et la mixité sociale et le gout des sciences et des études en général.

BILAN DU POINT DE VUE DES ETUDIANTS : ils ont beaucoup appris en allant dans les classes et en étant au contact des élèves. Ils ont dû développer leur capacité à expliquer simplement des phénomènes complexes, à "vulgariser" les sciences, à être pédagogues. Ils ont également dû s’adapter au public des élèves et des professeurs et mettre en pratique leurs connaissances car les séances étaient avant tout expérimentales. Le retour des étudiants est très positif. Ils ont apprécié la collaboration avec les professeurs du collège et beaucoup aimé l’interaction avec les élèves. Cela leur a montré à quel point enseigner était complexe et nécessiter du travail de préparation en amont. Ils ont également dû apprendre à être à l’écoute des élèves et développer leur sens pratique

Indicateur(s) quantitatif(s) actualisé(s)
Indicateurs permettant de caractériser le problème identifié, actualisés après l’action

Stage à caractère scientifique (élèves 3ème) 29/06/2018 0.001 20/12/2019 8
Nbre de formations à caractère scientifique 01/06/2018 0.001 01/09/2019 4
Nombre d’enseignants travaillant par compétences 01/09/2018 4 01/09/2019 12
Nombre de séances autonomes 01/04/2020 0.001 29/06/2021 5
Nombre de profs en interdisciplinarité en sciences 29/06/2016 0.001 01/09/2019 6
Nombre de sanctions élèves de 6ème 30/06/2017 31 28/06/2018 19
Nombre d’élèves de 6eme évalués par compétences 01/09/2016 0.001 01/09/2019 125
Nombre de séances au CDI en 6ème 29/06/2016 0.001 29/06/2020 4
Nombre de CSP+ à l’entrée en 6ème 30/06/2017 13% 01/09/2019 22
Nombre de sorties scolaires scientifiques 01/09/2016 0.001 29/06/2020 4
Temps de concertation entre enseignants 01/09/2016 30 01/09/2020 120
Répertoire scientifique 28/06/2018 0.001 01/09/2020 125
Indicateur(s) qualitatif(s)

Travail interdisciplinaire renforcé. Réflexion pédagogique et didactique permanente.

Intégration au LéA en 2020

Amélioration du climat scolaire.

Progression dans la réalisation de compétences scientifiques : proposer un protocole d’expérience, schématiser, formuler une hypothèse.

Développement de l’autonomie dans la recherche documentaire et l’esprit critique chez l’élève (témoignage du documentaliste).

Ouverture culturelle scientifique vers les lieux et métiers scientifiques (bilans de l’ESCPI et du collège).

Impact sur les professeurs : plus-value dans la maîtrise des compétences scientifiques et la démarche scientifique pour tous. Après 1 an, un professeur maîtrise 20 séances dans lesquelles sont évaluées les compétences scientifiques de cycle 3.

Impact sur les étudiants de l’ESCPI qui ont beaucoup appris au contact des élèves, développé leur capacité à expliquer simplement des phénomènes complexes, à être pédagogues en s’adaptant au public et mis en pratique leurs connaissances.
Et après ?

Modification des pratiques enseignantes par le co-développement transdisciplinaire., la construction de séances autonomes et une analyse réflexive des pratiques en lien avec la recherche.

Inclusion de tous les 6e.

Modification du regard des élèves sur les enseignants qu’ils voient comme des « enseignants du projet »

Augmentation de la motivation des élèves pour les sciences, développement de l’autonomie et meilleure maîtrise de la démarche scientifique.

Développement des compétences orales et psychosociales (entraide et autonomie)

Ouverture culturelle des élèves vers la culture scientifique

Travail en cours avec la recherche autour du planétaire (approche kinesthésique).

Parcours orientation : découverte de l’ESCPI, stages et mini stages scientifiques. Poursuite d’études dans des filières scientifiques.

Liens renforcés avec le REP

Développement de l’esprit critique chez l’élève (travail avec la documentaliste)

Journées portes ouvertes.

Diffusion

Rollinde, E. (2019). Enacting planets to understand occultation phenomena. JOE - Journal of Occultation and Eclipse, ed. Dr. Soleiman Hosseinpour (6), p.11-1 Texte

Fêtes des sciences au collège Pailleron. Texte

Séminaire académique Sorbonne 2019. Reunion

Fête des sciences au collège Pailleron. Texte

Week end Jeunes Chercheurs. Reunion

Développement et suite de l’action

Actions suivantes envisagées :

développement des réunions entre équipe pédagogique et équipe de recherche avec la coconstruction de séances autonomes et une réflexion sur les pratiques enseignantes dans l’optique d’une pédagogie totalement autonome à la rentrée 2022
s’appuyer sur le Léa pour développer des pratiques enseignantes innovantes
étendre des projets interdisciplinaires à d’autres niveaux (5ème, EPI habitat du futur) ;
mesurer l’amélioration du climat scolaire ;
mesurer l’attractivité du collège ;
en fonction des résultats du laboratoire LDAR, transformer nos pratiques d’un point de vue didactique et pédagogique et dans les relations entre pairs ;
observer l’évolution des choix des orientations post-bacs dans les différentes filières scientifiques pour les élèves ayant suivi le projet ;
renforcer le lien et les échanges avec les écoles du secteur ;
valoriser notre action : restitution académique par la CARDIE ; partage de l’expérimentation sur les sites académiques, LéA

Extrait de innovatheque

Répondre à cet article