> SYSTEME EDUCATIF. Généralités > EDUC. Généralités (Etudes) > "L’école unique à la française : dispositifs pédagogiques et inégalités (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"L’école unique à la française : dispositifs pédagogiques et inégalités sociales", Jérôme Deauvieau, Jean-Pierre Terrail (Sociologie 2020/2, Vol. 11)

28 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

L’école unique à la française : dispositifs pédagogiques et inégalités sociales
Jérôme Deauvieau, Jean-Pierre Terrail
Dans Sociologie 2020/2 (Vol. 11), pages 167 à 187

Pour désigner l’école française dans son organisation actuelle, le terme usuel d’« école unique » paraît tout à fait pertinent, s’agissant d’une institution ouverte à tous, proposant à chaque élève les mêmes programmes, les mêmes possibilités de parcours, et des maîtres formés à l’identique. De tous ces points de vue, l’école unique se présente comme celle de l’égalité des chances. Son dispositif a été mis en place entre 1959, quand le décret Berthoin porte l’obligation scolaire à seize ans, invitant ainsi tous les élèves à prolonger leur parcours au-delà de l’enseignement élémentaire, et 1975, lorsque la réforme Haby institue le collège unique. Plus d’un demi-siècle après sa naissance, l’école unique n’est cependant en rien devenue celle de l’égalité des chances. Pire, elle échoue à faire entrer dans la culture écrite une part importante des élèves, tout particulièrement ceux issus des classes populaires.
En effet, les diverses explosions scolaires – celle des années 1960 généralisant l’accès au collège, puis celle de la décennie 1985-1995 pour le lycée – ont eu pour conséquence de généraliser l’accès au second cycle de l’enseignement secondaire à toutes les catégories sociales. En ce sens, l’école unique a donc eu des effets profondément démocratiques. Mais celle-ci ne se contente pas de favoriser la prolongation des scolarités, elle met en place un nouveau dispositif de gestion des flux d’élèves. Les parcours possibles sont organisés en filières hiérarchisées entre lesquelles les élèves sont distribués selon leur valeur scolaire…

Extrait de cairn.info (article payant)

Répondre à cet article