> INEGALITES SCOL. et TERRITOR., MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE.. > Mixité sociale et carte scolaire > Mixité sociale et Carte scolaire (Positions de chercheurs et (...) > Une pétition destinée à l’Assemblée nationale : "Changer la sectorisation des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Une pétition destinée à l’Assemblée nationale : "Changer la sectorisation des collèges pour une mixité sociale et d’origine"

2 octobre 2020 Version imprimable de cet article Version imprimable

Changer la sectorisation des collèges pour une mixité sociale et d’origine
Date limite de recueil des signatures
21/06/2022
PÉTITION
La plateforme des pétitions de l’Assemblée nationale permet aux citoyens d’adresser des pétitions à l’Assemblée nationale et de signer des pétitions déjà déposées.

Chaque pétition est attribuée à l’une des huit commissions permanentes de l’Assemblée nationale, en fonction de la thématique qu’elle aborde. Les pétitions ayant recueilli au moins 100 000 signatures sont mises en ligne sur le site de l’Assemblée nationale pour plus de visibilité.

Après attribution de la pétition à une commission, les députés de la commission désignent un député-rapporteur qui propose ensuite soit d’examiner le texte au cours d’un débat faisant l’objet d’un rapport parlementaire, soit de classer la pétition.

La Conférence des présidents de l’Assemblée nationale peut également décider d’organiser un débat en séance publique sur une pétition ayant recueilli au moins 500 000 signatures, issues d’au moins 30 départements ou collectivités d’outre-mer.

Dans les grandes métropoles, la mixité sociale et d’origine dans les collèges ne cesse de diminuer.

Entre un collège du centre ville et un établissement de banlieue, le pourcentage d’élèves d’origine étrangère est considérablement différent.
La sectorisation, c’est à dire l’affectation d’un élève à un collège en fonction de son lieu de résidence, est à l’origine de cette situation.
Les enfants des quartiers populaires vont tous dans des collèges de quartiers populaires !

Ainsi, la ségrégation urbaine génère de la ségrégation scolaire.
Cette situation est délétère pour notre société : faire grandir les jeunes Français dans un environnement d’entre-soi est à l’opposé de la promesse républicaine.

Mais cette situation n’est pas irrémédiable.

Jusqu’à présent, les cartes scolaires ont été définies en fonction d’une seule logique capacitaire.
Il fallait construire des collèges et définir les périmètres uniquement en fonction du nombre d’enfants à scolariser. Aucun autre critère n’était pris en compte.

Par cette pétition, nous demandons que le législateur impose à l’éducation nationale et aux collectivités en charge de la construction des collèges, dans les 21 métropoles françaises, la prise en compte du critère de mixité sociale et d’origine pour redéfinir les périmètres scolaires des collèges et présider aux sites d’implantation des nouveaux établissements, tout en durcissant les conditions de contournement de ces nouvelles cartes.

C’est à cette seule condition que la jeunesse Française pourra considérer appartenir à un seul pays, à une seule nation.

@Pour une mixité sociale et d’orgine dans les collèges de lamétropole de Lyon : Le site no-ghetto.fr

Commission des affaires culturelles et de l’éducation

Extrait de petitions.assemblée-nationale.fr

 

Note du QZ : Notons la formule "mixité d’origine" pour qualifier la "mixité ethnique".

Répondre à cet article

1 Message