> INEGALITES SCOL., MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > Ethnicité, Laïcité, Racisme, Immigration > Instruction en famille. Un collectif de 6 chercheurs démontre qu’on ne peut (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Instruction en famille. Un collectif de 6 chercheurs démontre qu’on ne peut pas quantifier la part des parents qui y ont recours pour motif religieux (Le Monde)

15 octobre Version imprimable de cet article Version imprimable

« La décision de supprimer l’instruction en famille justifierait un débat public »
TRIBUNE

Collectif

Au nom de la lutte contre le « séparatisme islamiste », Emmanuel Macron a décidé de limiter ce dispositif aux enfants souffrant de problèmes de santé. Mais six chercheurs démontrent qu’on ne peut pas quantifier la part des parents qui y ont recours pour motif religieux.

[...] Absence de données pour des motivations religieuses
Au cours des vingt dernières années, l’instruction en famille a augmenté. La possibilité semble mieux connue des parents et des médias, tandis que l’administration a amélioré sa capacité à dénombrer les enfants concernés. Expliquer cet accroissement par des motivations religieuses « radicales » ne va pas de soi vu, comme nous l’avons mentionné, l’absence de données dans ce domaine. D’autres facteurs sont en jeu, à commencer par la décision, en 2019, de rendre l’instruction obligatoire dès 3 ans. En 2018, les 35 000 enfants instruits en famille étaient âgés de 6 à 16 ans (soit 0,36 % sur 8,3 millions). En 2020, le périmètre de cette population est passé de 3 à 16 ans, ce qui explique sans doute l’essentiel de son essor, atteignant 50 000 enfants.

Les signataires
Philippe Bongrand (CY-Cergy-Paris-Université), Véronique Bourhis (CY-Cergy-Paris-Université), Géraldine Farges (université de Bourgogne), Dominique Glasman (université Savoie-Mont-Blanc), Jean-François Nordmann (CY-Cergy-Paris-Université), Elise Tenret (université Paris-Dauphine).

Extrait de lemonde.fr du 14.10.20

 

Voir "Instruction(s) en famille. Explorations sociologiques d’un phénomène émergent" : un dossier de la Revue Française de Pédagogie sous la dir. de Philippe Bongrand, mars 2020

Répondre à cet article